Université de Bourgogne : une nouvelle manifestation a eu lieu contre les restrictions budgétaires

La situation reste tendue sur le campus dijonnais de l'Université de Bourgogne. A l'occasion de la cérémonie de rentrée, jeudi 6 octobre 2016, des manifestants ont à nouveau protesté contre le budget annoncé par le Président Alain Bonnin.

Environ 200 personnes ont à nouveau manifesté ce jeudi après-midi sur le campus de Dijon.
Elles protestent contre les orientations budgétaires du président Alain Bonnin, qui prévoient la suppression de quelques 30.000 heures de cours.
Les manifestants ont brandi des pancartes. 

L'université de Bourgogne accueille depuis la rentrée 600 étudiants supplémentaires, "ce qui représente 3,8 millions d'euros", selon la présidence de l'Université, en précisant que, pour la première fois le budget présenté est en déséquilibre à -2,5 millions d'euros.
Le 29 septembre, le conseil d'administration avait été interrompu après l'intrusion de manifestants.

Aujourd'hui, un cordon de CRS a été mis en place autour du lieu de la cérémonie de rentrée, où s'exprimait Alain Bonnin, en présence notamment de la rectrice d'académie. 
Les étudiants et enseignants ont été autorisés à entrer dans la salle... mais sans leurs pancartes. 
Ils ont également pu s'exprimer à l'issue des discours officiels qui ont été chahutés.

Le prochain conseil d'administration de l'université est prévu le 19 octobre.


Le reportage de Théo Souman et Dalila Iberrakene (montage : Rachel Nectoux) avec les interviewes de : 

  • Alain Bonnin, président de l'Université de Bourgogne
  • Marc Neveu, enseignant à l'Université de Bourgogne - SNUSEP
La situation reste tendue à l'Université de Bourgogne. Des étudiants et des enseignants protestent toujours contre les coupes budgétaires prévues, et la suppression annoncée de 30 000 heures de cours. Cet après-midi, environ 200 manifestants se sont invités à la cérémonie de rentrée solennelle de l'UB, à Dijon. Il n'y a pas eu de débordement, mais le président Alain Bonnin a de nouveau été chahuté...