Vaccination des salariés : les médecins du travail sont mis à contribution

Autorisés depuis le 25 février à vacciner, les médecins du travail de Côte-d'Or procèdent à la vaccination des salariés depuis le 9 mars, avec l'ouverture d'un centre sur le site de la médecine du travail de Dijon-Valmy

La vaccination s'ouvre aux salariés, par le biais des antennes de la médecine du travail
La vaccination s'ouvre aux salariés, par le biais des antennes de la médecine du travail © FTV

La vaccination est lancée auprès des médecins ou infirmiers du travail. Pour les salariés de 50 à 74 ans qui présentent des facteurs de risque, pour l'instant.


Après les généralistes, et avant les pharmaciens

Les médecins et infirmiers de la médecine du travail peuvent maintenant vacciner les salariés de Côte-d'Or. Une possibilité de plus pour accélérer la campagne de vaccination, après les généralistes et avant la vaccination par les pharmaciens à partir du 15 mars.
Pour l'instant, la campagne se limite aux salariés de la santé et du secteur médico-social et les personnes âgés de 50 à 74 ans souffrant de co-morbidités (voir liste en bas de page)
L'ouverture aux 12 000 entreprises adhérentes à l'AIST 21 (Service Interentreprises de santé au travail de Côte-d'Or) a généré une prise de 500 rendez-vous.

Montée en puissance prévue

Selon Christine Taddeï, directrice de l'AIST 21, le rythme de la vaccination va augmenter : "on se rôde actuellement, en débutant par 15 personnes par matinée et par équipe médicale. Et puis on va passer très rapidement à 20 par demi-journée, voire augmenter le nombre d'équipes médicales par intervenant. Ca dépend aussi des livraisons de doses de vaccins. Puisqu'aujourd'hui, c'est cela qui nous contraint, en termes de nombre de rendez-vous."

Dans les semaines à venir, d'autres centres de vaccination vont ouvrir à Beaune, Châtillon-sur-Seine et Montbard.

Le bâtiment de l'AIST 21 (Santé au travail) à Dijon Valmy
Le bâtiment de l'AIST 21 (Santé au travail) à Dijon Valmy © FTV

Les professionnels du secteur de la santé et du secteur médicosocial appartenant aux catégories suivantes :

 

Les salariés concernés par cette phase de vaccination sont les personnes âgées de 50 à 74 ans souffrant d’une ou plusieurs pathologies suivantes :

 

Le reportage d'Anne Berger et Christophe Gaillard
Intervenants :

Vaccination par la Médecine du Travail

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 entreprises économie