Grand Dijon : des moutons et un mini poney entretiennent les abords des voies ferrées

© SNCF
© SNCF

Depuis le 22 novembre et jusqu'au 28 novembre 2016, à Longvic, une trentaine de moutons et un mini poney Shetland vont débroussailler les abords des voies ferrées pour se nourrir. 

Par Maryline Barate

Une solution écologique


Cette activité s'appelle l'éco-pâturage. Cela consiste à faire paître des animaux pour entretenir et conserver des espaces naturels. C'est évidemment plus respectueux pour l'environnement qu'un débroussaillage mécanique ou chimique. De plus, ces animaux peuvent grimper dans des endroits difficiles d'accès pour les machines.

La SNCF a fait appel à une entreprise spécialisée : Ecozoone qui loue son troupeau. Cette société étudie les lieux afin d'acclimater les animaux à leur nouvel environnement. Que ce soient les moutons ou le poney, ils ont tous été habitués au bruit des trains afin que les bêtes ne soient pas en situation de stress.


L'éco-pâturage prend de l'ampleur


Ce n'est pas la première fois qu'une opération d'éco-pâturage se déroule près des rails. A Cluny, en 2014 déjà, pareille expérience d'entretien "doux" par des brebis avait eu lieu. D'autres collectivités ont adopté cette démarche. Ainsi, le Grand Dijon s'en est déjà servi pour entretenir des bassins de rétention ou encore la Combe à la Serpent.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus