Grand Dijon : Thierry Falconnet est élu maire de Chenôve au sein d'un conseil changé

L'élection de Thierry Falconnet ne faisait guère de mystère. Ce lundi 21 septembre 2015, l'ancien premier adjoint a été largement élu maire de Chenôve à la place de Jean Esmonin, démissionnaire. La surprise est venue des différents rejets d'étiquettes et démissions, tous bords confondus.

Thierry Falconnet, lors de son élection au fauteuil de maire de Chenôve le 21 septembre 2015.
Thierry Falconnet, lors de son élection au fauteuil de maire de Chenôve le 21 septembre 2015.
Thierry Falconnet est le nouveau maire socialiste de Chenôve. Il a recueilli sur son nom vingt-trois voix. Caroline Carlier, la candidate d'opposition, a réuni cinq bulletins. Trois conseillers se sont abstenus, deux autres ont voté blanc. L'élection de l'ancien adjoint de Jean Esmonin est donc franche. Mais Thierry Falconnet a dû essuyer quelques remarques de son prédécesseur.

Thierry Falconnet, le maire (PS) de Chenôve.
Thierry Falconnet, le maire (PS) de Chenôve.

Jean Esmonin dit quitter son fauteuil « prématurément »

Jean Esmonin, qui a présidé à la destinée de Chenôve pendant seize ans, n'a pas caché sa déception d'avoir été poussé vers la porte «prématurément», selon son propre terme. Au cours d'une dernière campagne houleuse, il avait promis de démissionner à mi-mandat. Jean Esmonin se voyait donc visiblement aux commandes de la ville jusqu'en 2017. Il restera simple conseiller mais sans l'étiquette PS. Il a été suivie par Sandrine Richard, jusqu'ici deuxième adjointe en charge de l'administration générale et de la cohésion sociale. Elle a également décidé de claquer la porte de la majorité municipale.

Roland Ponsâa a démissionné

Au cours du même conseil, on a appris que Roland Ponsâa a démissionné de son mandat de conseiller. Cet ancien proche de Jean Esmonin - il était son premier adjoint - lui avait donné du fil à retordre en se présentant aux dernières municipales en mars 2014. Ce dissident socialiste a perdu au second tour de 155 voix. Roland Ponsâa est remplacé par Sylvain Blondin. 

Autre départ, Jean-Pierre Bonadei a annoncé qu'il ne faisait plus partie du groupe Front national.

Le reportage de C. Jouret et J-F. Guilmard avec :
durée de la vidéo: 01 min 37
Chenôve : Thierry Falconnet succède à Jean Esmonin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter