"Ils mangent tout !" Escargots et limaces envahissent la Bourgogne : comment protéger son jardin ?

Si vous avez un jardin ou un potager, vous avez sûrement remarqué la prolifération de limaces et d'escargots en cette fin mai. Pour s'en prémunir, les professionnels recommandent l'anti-limaces. Mais des techniques alternatives existent pour protéger son jardin.

Si la pluie a un effet démoralisant pour les humains, c'est tout le contraire pour les escargots et les limaces. Ces derniers mois, la météo très humide en Bourgogne a favorisé leur multiplication dans nos jardins. Pour ces mollusques, la pluie est essentielle, elle leur permet de fabriquer le mucus (bave). 

À LIRE AUSSI : Pluies diluviennes, grisaille, brouillard... La météo désastreuse en Bourgogne a-t-elle des effets sur notre moral ?

“J’en vois tous les ans mais cette année il y en a particulièrement. Ils sont partout et ce depuis le mois d’avril. Ils mangent tout", confirme une habitante des alentours de Dijon (Côte-d’Or), croisée dans une jardinerie ce 27 mai. Alors comment protéger votre jardin et vos plantations ?

L'anti-limaces

Selon Thierry Denis, responsable de la pépinière "Le Jardin du Morvan" (Nièvre), il n'existe qu'une solution efficace, un anti-limaces : "C’est agréé bio et c’est fait à base de phosphate de fer. Vous pouvez même vous en tartiner une tranche."

Sous forme de granulés, ce produit a un effet coupe-faim pour les limaces. Une fois ingéré, elles seront déshydratées, ne pourront plus produire de bave et iront se mettre à l'abri pour mourir.

"Il vaut mieux en mettre en avance et les lancer à la volée comme des graines. Il faut le faire précautionneusement, et en mettre très peu au mètre carré", ajoute Thierry Denis.

Lucas, jeune homme habitant à Fleurey-sur-Ouche (Côte-d'Or), vient justement d'acheter de l'anti-limace dans une jardinerie dijonnaise : "Elles dévorent tout dans mon jardin. Ce produit n'est que pour les limaces, ça n'agit pas sur les autres espèces".  

Mais Lucas n'est pas le seul à avoir recours à l'anti-limaces. résultat, en jardinerie, les rayons sont parfois vides. "On est quasiment en rupture. On a encore certains fournisseurs qui ont encore un peu de stock donc on devrait être réapprovisionné rapidement, mais ça commence à être tendu un peu partout en France", explique un vendeur à Villaverdé. Si habituellement l'enseigne vend entre 15 et 20 boîtes à cette période de l'année, actuellement onest plutôt autour de 30 à 50 boîtes par jour. 

Si vous ne souhaitez pas utiliser de produits chimiques, il existe d'autres méthodes pour empêcher les limaces de dévorer tout votre jardin. Celles-ci ne seraient néanmoins pas à 100% efficaces, selon Thierry Denis.

Des barrières naturelles

Coquilles d'œuf, cendres, marc de café, aiguilles de pins, bogues de châtaignes... Pour empêcher les limaces d'atteindre vos légumes, vous pouvez construire une petite "barrière" autour. La cendre et le marc de café gênent leurs déplacements. Attention, la cendre ne fonctionne pas sur un terrain mouillé. 

Une assiette de bière (sans alcool)

La bière attire les limaces, qui viennent ensuite se noyer dedans. Mais attention ! Il vaut mieux préférer la bière sans alcool. Car il y a un risque, par exemple pour les hérissons de votre jardin, qui peuvent mourir s'ils boivent de la bière. Alcoolisés, ils n'auront plus le réflexe de se mettre en boule pour se protéger. Pensez donc à utiliser de la bière 0%.

Le ramassage quotidien

Bien que fastidieux, cette démarche est privilégiée par certains. "Pour l’instant on ne traite pas notre jardin, on ne veut tuer les limaces, alors on les déplace en-dehors de notre jardin", soulignent Thierry et Brigitte, croisés dans une jardinerie ce 27 mai. Ce choix est partagé par Marie-Laure, habitante de Dijon : "Elles mangent mes fleurs mais je ne les éradique pas, non. Je les déplace juste."

Planches, tuiles et cartons épais

Avant le lever du jour, les limaces se réfugient en dessous de ces objets. Une fois toutes agglutinées à ces endroits, il vous suffit ensuite de les enlever de votre jardin, ou de les tuer.

Favoriser les prédateurs naturels

Hérissons, crapauds, grives et merles : ces animaux font des limaces des repas de choix. Aidez ces espèces à s'installer dans votre jardin, et elles vous rendront la pareille en mangeant ce qui dévore vos récoltes. 

Ne rien faire ?

Enfin, certains choisissent de laisser faire la nature. C'est le cas du jardin participatif dijonnais "Jardin du Tempo", qui a décidé de ne pas toucher à ses limaces et escargots, parce que "les enfants aiment bien les regarder". 



L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité