Jardinage : tomates, salades, radis, choux, tous les conseils pour les semis et plantations au mois d’avril

Publié le
Écrit par Raoul Advocat

Des fourmillements dans les doigts et l’envie de mettre les mains dans la terre : les jardiniers connaissent bien ces symptômes du printemps. Avec le retour du soleil et des températures douces, difficile de résister à l'envie de semer et de planter. Pourtant, le conseil numéro 1 est de ne pas se précipiter !

Vos plants de tomates commencent  à atteindre une taille respectable, là, au bord de la fenêtre du salon. Rien de plus tentant que de vouloir les installer dans le potager, dès maintenant. C’est pourtant une très mauvaise idée :  

Surtout pas ! En dessous de 10 degrés, la tomate souffre et ne grandit plus. Et une plante qui souffre est la proie des prédateurs !

Josiane Goepfert, jardinière à Froidevaux, dans le Haut-Doubs

Parmi les prédateurs de la tomate, il y a les "mineuses". Ce sont de petites mouches de 2 à 3 mm, qui pondent dans le limbe des feuilles et en aspirent le suc. Les larves  y creusent des galeries et détruisent ainsi le feuillage.   

Alors que faire de nos plants de tomates ? Les sortir le jour, quand la température est douce, pour les fortifier. Et les rentrer la nuit, à l’abri du froid. Seuls les jardiniers disposant d’une serre ou d’un tunnel de protection peuvent se risquer à une plantation en avril.

Dernier conseil de Josiane Goepfert pour les tomates : "N’achetez pas de plants dans les jardineries maintenant, même si c’est tentant, vous serez déçus et devrez en racheter dans deux ou trois semaines !"  

Les semis du mois d'avril

Avril est le mois des semis et plantations. A une seule condition, même en plaine : avoir des protections, comme des voiles de forçage, en cas de coup de froid.

Voici les plantes à semer ou à planter :

  • En godets, à l’intérieur, ou à l’extérieur sous abri : courgettes, potirons, concombres et courges.
  • En pleine terre : radis, betteraves, carottes, céleris, choux, épinards, laitues d’été, navets, poireaux.
  • En pleine terre, il est temps de planter échalotes, oignons, laitues de printemps et pommes de terre.
  • N'oubliez pas de pailler les plantes qui en ont besoin, comme les fraisiers.

Enfin, même si ce n’est pas le plus agréable des travaux de jardinage, il faut commencer la chasse aux limaces ! A la main, si vous en avez le courage, avec des pièges à bière ou avec un produit à base de phosphate de fer. Ces granules sont inoffensifs pour les autres animaux, comme les oiseaux.

La priorité d'avril : travailler le sol

Pour les jardiniers, le mois d'avril est très "physique" : il faut travailler le sol. Il s'agit de décompacter la terre, avec une fourche-bêche, une grelinette, ou un motoculteur, si le sol est très lourd.

C’est la technique du faux semis, on travaille la terre, comme si on allait semer.

Josiane Goepfert

Deux ou trois semaines plus tard, les plantes adventices (les « indésirables »)  auront poussé. Il sera alors facile de désherber avant de semer ou de planter les légumes.

Jardin partagé en projet à Froidevaux

Pendant 20 ans, Josiane Goepfert a cultivé son potager d’une curieuse, à Froidevaux, dans le Haut-Doubs. C'est un jardin de 800 variétés d’aromates, de légumes, de plantes sauvages comestibles et de petits fruits.

Aujourd'hui, des problèmes de santé l'obligent à arrêter son activité. Mais elle refuse de laisser à l'abandon ses 30 ares de terrain. 

Son projet est de mettre à disposition gratuitement cet espace aux jardiniers amateurs qui ne disposent pas de terrain. Les récoltes seront partagées en fonction du temps investi. ( contact : voir son mail, au bas de son site internet ).

Parmi ses activités, Josiane Goepfert a participé à une série de vidéos sur le jardinage, réalisées par la maison départementale de l'environnement du Malsaucy, dans le Territoire de Belfort :