Fête de Lutte Ouvrière à Longvic : “Les travailleurs doivent se défendre”

Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière / © FREDERIC CHAMBERT/MAXPPP
Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière / © FREDERIC CHAMBERT/MAXPPP

La fête régionale de Lutte Ouvrière a lieu dimanche 8 octobre 2017 à Longvic, en Côte-d’Or. Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte Ouvrière, sera présente. "Les travailleurs sont attaqués, ils doivent se défendre", dit-elle.

Par B.L.

Un rendez-vous traditionnel des militants d’extrême gauche

La fête régionale de Lutte Ouvrière se déroulera à partir de midi à l’espace Jean Bouhey, à Longvic, en présence de Nathalie Arthaud, candidate aux dernières élections présidentielles. Le mouvement d'extrême gauche avait obtenu 0,64% des suffrages exprimés (232 428 voix) lors du 1er tour de scrutin présidentiel le 23 avril 2017.

Au programme de ce rendez-vous militant, on trouve un banquet, des débats, une braderie, une librairie (livres neufs et d'occasion), des chansons...

La porte-parole de Lutte Ouvrière prendra la parole à 15 heures. Son allocution portera notamment sur la réforme du code du travail par le biais d’ordonnances qui sont "le symbole de la politique anti-ouvrière du gouvernement".

Il sera aussi question des "5 milliards de cadeaux faits aux plus riches, au grand patronat, à la bourgeoisie dans le projet de budget 2018", alors que dans le même temps le gouvernement baisse les APL (aides personnalisées au logement) et le forfait hospitalier, supprime des milliers d’emplois aidés et augmente la CSG.
© France 3 Franche-Comté
© France 3 Franche-Comté



La porte-parole du mouvement trotskyste dénonce "un président des riches"

"Après avoir démantelé le code du travail, le gouvernement s’apprête à recommencer la farce du "dialogue social" pour imposer de nouvelles régressions sociales.
Macron a déjà annoncé qu’il recevrait à l’Élysée les dirigeants des centrales syndicales le 12 octobre pour aborder les "prochaines réformes sociales", notamment celle de l’Assurance-chômage", dit-elle.

"Les travailleurs sont attaqués, ils doivent se défendre ! Pour se faire craindre du patronat et inverser le rapport de force, il faut se préparer à un mouvement d’ensemble, à une lutte généralisée qui entraîne tout le monde du travail. Une journée de grève est appelée le 10 octobre dans la fonction publique", déclare Nathalie Arthaud. "Cette manifestation doit être un succès", conclut-elle.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Personnels hospitaliers en maisons de retraite : la réalité du métier à l'EHPAD de Beaucourt

Près de chez vous

Les + Lus