Parc national de Champagne et Bourgogne : l'emplacement du futur siège du parc fait polémique

Surprise, le futur siège du parc national sera à Arc-en-Barrois en Haute-Marne. / © Christophe Gaillard / France 3 Bourgogne
Surprise, le futur siège du parc national sera à Arc-en-Barrois en Haute-Marne. / © Christophe Gaillard / France 3 Bourgogne

Le siège du futur parc national des forêts de Champagne et Bourgogne sera à Arc-en-Barrois, en Haute-Marne. Une désignation surprise au détriment d'Auberive (Haute-Marne) et Villotte-sur-Ource (Côte-d'Or) pourtant pressenties par le groupement d'intérêt public.

Par M. F.

Et le vainqueur est Arc-en-Barrois. Cette commune de Haute-Marne sera donc le siège du futur parc national des forêts de Champagne et Bourgogne. Une surprise y compris pour son maire qui avait candidaté sans trop y croire. 

"Je ne sais pourquoi aujourd'hui le ministre a choisi Arc-en-Barois, mais je pense qu'on avait un projet différent basé sur le centre-bourg, basé sur de l'existant, des bâtiments déjà en place, basé aussi sur une mutualisation des moyens et des bâtiments", détaille Philippe Frequelin, élu sans-étiquette.

En avril 2019, les dossiers d'Auberive (Haute-Marne) et de Villotte-sur-Ource (Côte-d'Or) avaient pourtant été majoritairement cités comme les mieux-disants par les membres du conseil d'administration du futur parc.

En Côte-d'Or, au-delà de la déception c'est l'incompréhension. "Un seul dossier ne répond pas au cahier des charges. Pourqui ce dossier est-il retenu  ?, s'interroge le maire de Villotte-sur-Ource Christophe Fouilland. Quelle explication ? Je n'en ai pas."
 
© France 3 Bourgogne
© France 3 Bourgogne
 

Les recalés vont se faire entendre

Même incompréhension à 40 kilomètres de là, à Auberive en Haute-Marne. Trois millions d'euros auraient pu être investis ici pour construire les locaux du siège. Et même si c'est une commune du département qui a été choisie, on est tout de même déçus. "Je vous avoue que si Villotte avait obtenu ce dossier, la déception sera là bien entendu mais elle ne serait pas si importante, confie Jérôme Devillier, adjoint au maire d’Auberive. On l'aurait beaucoup mieux accepté au vu de ce que le conseil d'administration du GIP en avait dit."

Les deux communes recalées ne comptent pas en rester là et vont faire entendre leurs voix lors des prochaines réunions du groupement d'intérêt public.
 
Parc national de Champagne et Bourgogne : l'emplacement du futur siège du parc fait polémique
Le siège du futur parc national des forêts de Champagne et Bourgogne sera à Arc-en-Barrois, en Haute-Marne. Une désignation surprise au détriment d'Auberive (Haute-Marne) et Villotte-sur-Ource (Côte-d'Or) pourtant pressenties par le groupement d'intérêt public. - Sylvain Bouillot, Christophe Gaillard, Patrick Genevois, Chantal Gavignet

A lire aussi

Sur le même sujet

Jura : des cartes en bois mondialement connues

Les + Lus