Quetigny : un jeune de 18 ans arrêté et mis en examen pour trafic de stupéfiants

Les gendarmes lancent un appel à témoins / © Lionel VADAM / MAXPPP
Les gendarmes lancent un appel à témoins / © Lionel VADAM / MAXPPP

Un habitant de Quetigny, dans l’agglomération de Dijon, a été mis en examen pour trafic de stupéfiants et incarcéré. Lors de perquisitions, les gendarmes ont découvert plus de 6 kilos de drogues de toutes sortes (ecstasy, cannabis, héroïne et cocaïne).
 

Par B.L.


C’est l’aboutissement d’une enquête de plusieurs mois qui a eu lieu aujourd’hui vendredi 18 octobre 2019.

Au mois de février, les gendarmes avaient ouvert une enquête suite à la découverte de produits stupéfiants (résine de cannabis) dans les communs d'un immeuble à Quetigny.
Investigations, auditions, surveillances et contrôles sur réquisitions du procureur de la République ont permis de localiser un trafic organisé au niveau du quartier du Pré-Bourgeot et de l'avenue du Château à Quetigny.

Des gendarmes formés à l’observation et à la surveillance (GOS) avaient mis en place un dispositif discret, qui a permis aux enquêteurs de comprendre le mode opératoire des trafiquants et d'identifier des consommateurs réguliers.
Le dispositif de surveillance a été renforcé à plusieurs reprises par un appui aérien de la section aérienne de la gendarmerie de Dijon.

Finalement, une opération judiciaire a été déclenchée lundi 14 octobre. Au total, 29 militaires de la compagnie de Dijon, renforcés par des personnels d'unités spécialisées ont été déployés.

Les perquisitions réalisées ont permis la découverte de 6,5 kilos de produits stupéfiants dont 4,5 kilos d'ecstasy, de la résine de cannabis, de l’herbe de cannabis, de l’héroïne et de la cocaïne.

 
Au terme de plusieurs mois d'enquête, les gendarmes de Quetigny ont mis la main sur plus de 6 kilos de drogues de toutes sortes (ecstasy, cannabis, héroïne et cocaïne) / © Gendarmerie nationale
Au terme de plusieurs mois d'enquête, les gendarmes de Quetigny ont mis la main sur plus de 6 kilos de drogues de toutes sortes (ecstasy, cannabis, héroïne et cocaïne) / © Gendarmerie nationale

 

Plusieurs gardes à vue 

Cinq personnes ont été placées en garde à vue. "A l’issue de cette phase d’enquête, trois ont été remises en liberté, une a regagné la maison d'arrêt de Dijon et une a été présentée au parquet qui a décidé d’ouvrir une information judiciaire, afin que les investigations se poursuivent sous l’autorité d’un juge d’instruction", indique Eric Mathais, procureur de la République de Dijon.

La personne présentée au parquet ce vendredi est un homme âgé de 18 ans, dont le casier judiciaire comporte déjà 6 mentions. Il a été mis en examen du chef de trafic de stupéfiants en état de récidive légale. La peine encourue est de ce fait, 20 ans d’emprisonnement et 50 millions d’euros d’amende. Il a été placé en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet.

Trois autres personnes devraient être mises en examen ultérieurement, ajoute le procureur de la République.


Par ailleurs, un autre trafic de drogue a été démantelé à Beaune. Trois personnes ont été interpellées et ont été présentées au tribunal correctionnel de Dijon vendredi 18 octobre 2019 dans le cadre d’une comparution immédiate.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus