Semur-en-Auxois : un homme mis en examen et écroué pour le meurtre d'une femme de 78 ans

Danielle Beauné avait disparu en avril 2018.
Danielle Beauné avait disparu en avril 2018.

Le procureur de Dijon annonce ce mercredi 4 décembre la mise en examen d'un homme pour le meurtre d'une habitante de Semur-en-Auxois. Ses ossements avaient été découverts en décembre dernier dans une ancienne carrière de Marmagne.

Par M. F.

En décembre 2018, des ossements avaient été découverts dans une ancienne carrière à Marmagne en Côte-d'Or. Les analyses avaient permis d'identifier une femme de 78 ans, domiciliée à Semur-en-Auxois, portée disparue depuis le mois d'avril. Le corps de Danielle Beauné présentait "des stigmates incompatibles avec une simple chute."

Ce mercredi 4 décembre 2019, le procureur de la République de Dijon Éric Mathais annonce dans un communiqué la mise en examen d'un homme dans cette affaire. Il s'agit d'un habitant de 58 ans habitant Genay, près de Semur-en-Auxois. C'était une connaissance de la victime et il "avait semble-t-il profité à plusieurs reprises de ses subsides", indique le procureur.
 
C'est dans cette ancienne carrière que des ossements avaient été découverts en décembre 2018. / © France 3 Bourgogne
C'est dans cette ancienne carrière que des ossements avaient été découverts en décembre 2018. / © France 3 Bourgogne

L'homme a été placé en garde à vue le 2 décembre et "a admis au cours de sa garde à vue avoir véhicule la victime jusqu'à la carrière et être responsable de sa mort".

Il a été mis en examen pour homicide volontaire, placé sous mandat de dépôt et écroué. Le procureur ne donne pas de précisions sur les raisons qui l'ont poussé à commettre ce crime.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus