Toujours en restauration, le Château de Châteauneuf-en-Auxois rouvre ses portes au public

Fermé depuis le 1er janvier 2023 pour travaux, le château de Châteauneuf-en-Auxois (Côte-d'Or) a ouvert à nouveau ce mardi 2 mai. Mais les travaux durent toujours.

Du haut de ses 900 ans, le château de Châteauneuf poursuit sa cure de jouvence. Cinq mois après, le monument ouvre à nouveau ses portes. Financée par la région, propriétaire des lieux, cette phase restauration est la plus importante de toutes celles que le château a connu ces dernières années.

Parmi les nouveautés, un nouvel espace d'accueil réservé à la billetterie verra bientôt le jour sur l'ancien verger du château. "Cela va donner un meilleur confort aux visiteurs, et il sera accessible aux personnes handicapées", annonce Virginie Malherbe, conservatrice du Château pour la région Bourgogne-Franche-Comté.

La porte Philippe Pot restaurée

Construit en rez-de-chaussée avec une toiture plate végétalisée, le bâtiment aura la particularité de se fondre dans le décor. "L'intégration d'un accueil dans le paysage était une problématique primordiale, elle fait partie de la commande passée à l'architecte. Il faut un accueil invisible qui s'intègre parfaitement. Quand on a un château dont les principales parties viennent du 15ème siècle, il est difficile de construire une partie qui puisse rivaliser avec une telle construction", explique-t-elle.

Ces travaux d'accès et de conservation du monument sont également en cours sur la porte Philippe Pot. Dépourvue de sa charpente, elle était exposée aux intempéries depuis plus d'une centaine d'années. Une toiture de plusieurs tonnes va prochainement être déposée grâce à une grue. "Ce sera comme un cône qui viendra coiffer le haut de la tour et surtout protéger les murailles, car ça reste l'objectif principal. On veut mettre en sécurité la tour pour les siècles à venir."

"L'architecte s'est basé sur le plan de la tour voisine avec quelques différences. La charpente doit épouser l’ensemble de la muraille. Elle va être montée avec une grue. C'est une opération assez délicate, mais ça fait partie des compétences des ouvriers. Ils doivent faire plusieurs choses en même temps dans un site très contraint, car d’autres travaux se déroulent au même moment", poursuit Virginie Malherbe. 

D'autres travaux sont menés sur le monument puisqu'un escalier en pierre permettra d'ouvrir l'édifice au public lors de visites privées. Une meilleure accessibilité avec la restauration des deux ponts du château et la création d'un belvédère devant la porte Sud. Ce chantier de 5 millions d'euros devrait s'achever au printemps 2024.