Tour de France 2017 : à Nuits-Saint-Georges, une ambiance d’enfer !

Publié le Mis à jour le
Écrit par Alexis Perché .

Pour le Tour de France 2017, Nuits-Saint-Georges accueillait la 7e étape du Tour de France. Si la sécurité a été fortement renforcée, cela n'a entamé en rien l'ambiance festive et bon enfant de la course. Pari gagné pour les organisateurs.

Dès 9h du matin, vendredi 7 juillet 2017, les tivolis se montent comme des champignons dans les petites rues pavées de Nuits-Saint-Georges qui accueille la 7e étape du Tour de France 2017. Depuis une semaine, les habitants vivent aux couleurs de la course, mais ils se préparent depuis le mois de novembre. Du monde au balcon, au bord de la route, dans les rues, pour acceuillir les coureurs.



Sur tous les ronds-points, à chaque fenêtre, chaque grillage, chaque vitrine, le Tour est à l’honneur. « La ville s’est conditionnée pour accueillir le Tour de France. Tout le monde a fait en sorte que ce soit une belle fête ! », souligne Aurélie Dulot, 32 ans, organisatrice de cette septième étape et responsable de l’urbanisme et du foncier dans la commune.


Du rouge, du vert, du jaune resplendissent sous le ciel de Bourgogne comme un écho aux tuiles vernissées qui parent le clocher de l’église. Fanions au vent, odeur de sardines et de viandes grillées flottant dans l’air, la bonne humeur est palpable.

Les gendarmes se mouillent

700 gendarmes, policiers et pompiers déambulent armés, gilet pare-balle sur la poitrine et matraque battant leurs hanches. Mais, l’ambiance reste bon enfant. Certains se sont même amusés à se faire arroser par le Kärcher du camion publicitaire d'une eau minérale pour avoir un peu de fraîcheur.


« Ils sont très gentils, on peut leur parler, ils conseillent et plaisantent avec les gens, ils jouent le jeu. Ils participent vraiment à entretenir le côté festif du Tour », affirme Philippe Sévigné, conseiller municipal à Nuits-Saint-Georges.

Le centre-ville s’est transformé en foire pour accueillir les différents stands. Sur la petite place, au rythme de musiques endiablées, des jeunes femmes dansent la zumba. Plus loin c’est une représentation de modern jazz qui use les planches d’une petite scène improvisée.


« C’est beaucoup plus animé que d’habitude ! s’étonne Virginie Leclerc, Nuitonne de 34 ans, c’est bien, ça amène des gens et ça fait connaître la ville pour autre chose que pour le vin. » Partout, des stands de nourritures et de souvenirs. « Venez nous voir, c’est la teuf ! », clame un vendeur de hot dog sur fond de hard rock.


« Regardez c’est magnifique, il fait beau les gens sont contents, il y a du monde ! », se réjouit  Philippe Sévigné, conseiller municipal à Nuits-Saint-Georges. Une fois les coureurs passés, les 35 000 personnes présentes dans la petite ville sont invitées à rester boire un ou plusieurs bons vins de Bourgogne et à déguster les produits locaux. La soirée ne fait que commencer.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité