Le tram ne dessert plus Chenôve en soirée provisoirement “en raison de mesures préventives de sécurité”

Illustration. / © Matti Faye / France 3 Bourgogne
Illustration. / © Matti Faye / France 3 Bourgogne

Après plusieurs incidents visant les tramways, l'exploitant du réseau de transports en commun de Dijon annonce que les rames ne desserviront plus la commune de Chenôve en soirée entre 20h30 et la fin du service. La mesure devait prendre fin dimanche mais a été prolongée jusqu'à lundi, voire mardi.

Par M. F.

Le soir, plus de tram pour Chenôve. Divia Mobilités annonce ce jeudi 17 octobre que la ligne T2 du tramway de Dijon ne dessert plus la ville de Chenôve, "en raison de mesures préventives de sécurité".

Le terminus est fixé à la station Bourroches, dès 20h30 et jusqu'à la fin du service. Les stations Carraz, Valendons, Le Mail et Chenôve Centre ne sont donc pas desservies. La mesure est entrée en vigueur ce jeudi 17 octobre et devait prendre fin dimanche 20 octobre. Elle a été prolongée jusqu'à ce lundi 21 octobre et pourrait se poursuivre jusqu'au mardi 22 octobre.
 

 
Divia Mobilités invite les usagers qui souhaiteraient se rendre à Chenôve à emprunter la ligne de bus L4, en correspondance avec le tramway à l'arrêt Monge. Des équipes de Divia Mobilités sont présentes aux stations Monge et Bourroche pour aiguiller les usagers.

Le réseau de transports en commun est victime depuis plusieurs mois de violences. Mercredi 16 octobre encore, deux trams ont été visés par des jets de pierre à Chenôve en soirée. Les conducteurs avaient alors immédiatement arrêté de desservir la commune. Les rames étaient terminus à la station Bourroches.

Le 31 août dernier, la ligne T2 était à l'arrêt en raison d'un appel à la grève du syndicat CGT qui pointait "le ras-le-bol face aux attaques directes contre les salariés du service public de transports de Dijon Métropole".

Cette situation ne manque pas de faire réagir les usagers. "Ça pénalise tout le monde", "C'est dommage", témoignent-ils.
"Notre objectif c'est d'exercer notre mission de service public dans tous les secteurs du réseau, mais nous sommes intransigeants sur la sécurité", explique Mounir Smaïli, référent intersyndicale Keolis Dijon Mobilités, qui réclame plus de moyens.


Retrouvez toutes les réactions dans ce reportage de Sylvain Bouillot et Mélissa Genevois 
 
Le tram ne dessert plus Chenôve en soirée jusqu'au dimanche 20 octobre.

A lire aussi

Sur le même sujet

Sport : on a testé... le mölkky !

Les + Lus