Troubles alimentaires : une clinique de Côte-d’Or devient une des plus grandes structures de soins en France

La clinique Jouvence Nutrition est située dans l’agglomération dijonnaise. Elle va ouvrir des lits supplémentaires le 16 novembre 2015, devenant ainsi une des plus grandes structures de France spécialisées dans l'accompagnement des troubles des comportements alimentaires.

La clinique Jouvence Nutrition, située en Côte-d'Or, est spécialisée dans l'accompagnement des personnes souffrant de troubles des comportements alimentaires.
La clinique Jouvence Nutrition, située en Côte-d'Or, est spécialisée dans l'accompagnement des personnes souffrant de troubles des comportements alimentaires. © http://www.jouvence-nutrition.fr/


Les troubles des comportements alimentaires sont en augmentation

Les troubles des comportements alimentaires peuvent prendre diverses formes (obésité, anorexie mentale, boulimie nerveuse, night eating disorder, etc).
Ces difficultés alimentaires touchent 7 à 9% de la population française. Elles ne sont pas à prendre à légère, car on peut en mourir. Les risques de suicide notamment sont importants. Conséquence : la mortalité enregistrée pour les troubles alimentaires est parfois plus importante que pour certains cancers.

Les troubles des comportements alimentaires sont très complexes, car ils sont dus à plusieurs facteurs (génétiques, psychologiques, sociaux, etc). C’est pourquoi ils sont souvent mal repérés, il y a beaucoup d’erreurs d’orientation ou de retards de diagnostic.

La clinique Jouvence Nutrition, créée en 2008, est en expansion

La clinique Jouvence Nutrition fait partie des rares établissements privés à proposer une prise en charge complète. Les patients sont suivis sur les plans :L’établissement, situé à Messigny-et-Vantoux, offrait déjà 23 lits d'hospitalisation complète. Il va en compter 14 de plus, ce qui portera ses capacités à 37 lits. La clinique dispose aussi de 10 places d’accueil de jour.
Mais, la liste d’attente est longue. Il faut parfois attendre quatre mois pour avoir une place, ce qui est beaucoup pour des personnes qui sont en grande difficulté.

Les patients sont accueillis à partir de 18 ans. Ils viennent de toute la France, mais la priorité est donnée aux patients de la région, ce qui permet de les suivre sur la durée. La prise en charge des troubles alimentaires s’étend sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

La clinique Jouvence Nutrition travaille en collaboration avec le CHU de Dijon et le centre hospitalier spécialisé de la Chartreuse. L’objectif est de former un réseau afin de permettre un diagnostic, une orientation et une prise en charge plus précoce des troubles alimentaires, qui sont un véritable problème de santé publique.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société