• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Urcy : le maire s'inquiète de la mise en place d'un “bureau d'abstention”

Le collectif "Bureaux d'abstention" souhaite proposer une alternative aux indécis / © France 3 Franche-Comté : Coralie Roland
Le collectif "Bureaux d'abstention" souhaite proposer une alternative aux indécis / © France 3 Franche-Comté : Coralie Roland

C'est une situation inédite pour le maire d'Urcy, une petite commune de Côte-d'Or. Un collectif, "Bureaux d'abstention", vient de le contacter pour faire entendre la voix de ceux qui ne veulent pas voter. Plus de 35.715 mails auraient été envoyés aux maires de France, selon le groupe.

Par Nathan Boumadjer

Créé par Franck Renda, en prévision des votes de la présidentielle, le mouvement "Bureaux d'abstention" regroupe aujourd'hui plus de 25000 abonnés sur sa page Facebook. L'humoriste, présent notamment sur internet, veut créer une abstention participative en regroupant l'ensemble des indécis. Plus de 1100 bureaux d'abstention seraient présents dans toute la France le Jour J.

Reportage d'Amélie Douay et Romain Liboz, avec les interviews de :
  • Christian Paris, maire d'Urcy (sans étiquette)
  • Franck Renda, fondateur du collectif "bureau d'Abstention"

Urcy : le maire s'inquiète de la mise en place d'un "bureau d'abstention"
C'est une situation inédite pour le maire d'Urcy, une petite commune de Côte-d'Or. Un collectif, "Bureaux d'abstention", vient de le contacter pour faire entendre la voix de ceux qui ne veulent pas voter. Plus de 35.715 mails auraient été envoyés aux maires de France, selon le groupe. - Reportage d


Du côté du mouvement, le groupe Facebook du "Bureau d'Abstention de Bourgogne" explique que certains maires "réservent un bon accueil, d'autres félicitent et quelques-uns font comprendre que l'abstention ne correspond pas à leur engagement". Le collectif recherche des locaux pour reconnaitre l'abstention, qui "a un sens, certainement des raisons multiples et doit être entendue et reconnue".

Franck Renda explique "Pourquoi et comment l'abstention?" selon lui

A Urcy, le maire est contre la démarche

Christian Paris, maire d'Urcy (une commune d'une centaine d'habitants en Côte-d'Or), voit ça d'un mauvais oeil. Pour lui, c'est le côté légal du procédé qui l'inquiète. Le maire craint que ce bureau éphémère se tienne sur la voie publique et dissuade les électeurs qui vont au bureau de vote. Il souhaite saisir la préfecture pour qu'un arrêté soit mis en place, interdisant la présence du bureau sur le territoire de sa commune.

"Au moment où les républicains et les démocrates appellent les gens à se prononcer massivement pour les hommes ou les femmes de leur choix, surtout sur les politiques à mettre en oeuvre, je trouve qu'il est antirépublicain de vouloir mettre en place des sortes de contre-bureaux de vote pour appeler les gens à l'abstention" explique Christian Paris, maire d'Urcy.

Quelques chiffres sur les élections

En 2012, 20,53% des électeurs français n'avaient pas voté lors du premier tour des élections présidentielles et 50,2% aux régionales de 2015. 

Si vous ne pouvez pas voter (le 23 avril et le 7 mai) car vous êtes absents, il est possible de se tourner vers le vote par procuration.
En Bourgogne, de nombreux électeurs ont eu recours au vote par procuration :
  • Plus de 28.000 personnes en Saône-et-Loire
  • 23.000 en Côte-d'Or
  • 18.000 dans l'Yonne

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus