VIDÉO. Elle remporte pour la seconde année consécutive la plus vieille course hippique de France

durée de la vidéo : 00h00mn20s
Margot Coelho était en deuxième position au début de la course. ©Valentin Loisel

À Semur-en-Auxois (Côte-d'Or), la course de la Bague, la plus ancienne course hippique de France, s'est déroulée ce vendredi 31 mai 2024. Pour la 386e édition, malgré la pluie, les participants se sont surpassés mais c'est Margot Coelho, 17 ans, qui remporte la bague d'or pour la deuxième année consécutive !

16h00, Semur-en-Auxois. Le départ de la course de la Bague se fait sous tension et sous la bruine. Lorsque les cavaliers arrivent, ils ont à peine le temps de se mettre en ligne et... top départ ! La course est lancée. Deux minutes après, Margot Coelho franchit la ligne d'arrivée.

"C'est la deuxième fois que je gagne ! Je suis super heureuse, c'est beaucoup d'émotions j'ai un cheval exemplaire, je n'ai pas d'autres mots", s'exclame Margot, très émue à la fin de la course.

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Reportage sur les traditionnelles fêtes de la Bague ©FranceTV

2112 mètres et à fond de train

La course de la bague est la plus vieille course hippique de France, elle existe depuis 1639. C'est sur son fidèle destrier Hockey, un cheval pur-sang pouvant atteindre une vitesse de 70 km/h, que Margot remporte cette course de 2112m, pour la deuxième fois d'affilée.

Elle se voit ainsi remettre la bague d'or ainsi qu'une compensation financière, par la maire de Semur-en-Auxois, Catherine Sadon.

"En plus il y a mon grand-père qui est fier de moi, c'est lui qui m'a entraîné, ce sont ses chevaux, c'est tout une symbolique", confie la double championne de la course de la bague.

► À LIRE AUSSI : PHOTOS. À Semur-en-Auxois, la course de la Bague a toujours la cote !

Selon Ludovic Lucas, vétérinaire de la ville, les conditions météorologiques pouvaient changer le résultat de la course. Mais même la pluie n'a pas empêché Margot de célébrer son deuxième titre dans l'émotion, devant ses deux autres concurrents.

Une deuxième course mais en tenue de mousquetaire

Quelques minutes avant à 15h30, une autre course avait lieu. Une dizaine de cavaliers faisaient une course de chevaux de traits. Le tout habillé en mousquetaire.

Les destriers sur lesquels montaient ces cavaliers sont généralement plus grands et forts que des chevaux de course utilisés pour la course précédente. Ils sont habituellement sélectionnés pour porter des matériaux ou pour tracter un véhicule. De par leurs carrures, ils sont plus lents et ont donc performé sur une distance de 1000 mètres.

"Ça fait plusieurs fois que je participe mais j'ai toujours fini 2,3,4 ou 5eme. Cette année avec cette vague de pluie, on va essayer de gagner", ambitionnait Damien avant le début de la course. C'est peut-être bien la météo qui lui a porté chance, ou bien c'est sa persévérance qui a fini par payer.

Car c'est bien lui qui a remporté la course de chevaux de trait. Lui-même n'en revient pas :"Je n'ai pas les mots, je pense à plein de gens. Voilà, je l'ai eue une fois et je suis le plus heureux !" 

Dimanche 2 juin, à 14h30, une dernière course viendra conclure les fêtes de la bague à Semur-en-Auxois. La course à la timbale qui se déroulera, elle aussi, sur le cours Charles de Gaulle. Elle se court au trot attelé, les chevaux doivent trotter le plus vite possible, pour atteindre la ligne d'arrivée en premier, sans jamais se mettre au galop. Le rendez-vous est pris.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité