Côte-d'Or : des drapeaux en berne en hommage à Jean-Mathieu Michel

Le maire de Jallanges, en Côte d'Or, a mis son drapeau en berne pour rendre hommage à son collègue de Signes. / © France 3 Bourgogne
Le maire de Jallanges, en Côte d'Or, a mis son drapeau en berne pour rendre hommage à son collègue de Signes. / © France 3 Bourgogne

Les obsèques du maire de Signes étaient organisées aujourd'hui. Dans de nombreuses municipalités de France, les drapeaux des mairies étaient mis en berne, pour lui rendre hommage. Les actes d'incivilités dont Jean-Michel Mathieu a été victime font écho à ce que beaucoup d'autres élus vivent.

Par Yoann Etienne

Drapeaux mis en berne


Le décès tragique lundi de Jean-Mathieu Michel, maire de Signes dans le Var, renversé par une camionnette, suscite une profonde émotion dans la France entière. 

Alors que les obsèques ont eu lieu ce vendredi matin à 10 heures, plusieurs élus ont tenu à lui rendre hommage. Les drapeaux de plusieurs mairies seront en berne dans beaucoup de communes de Bourgogne ce vendredi (à la demande de l'association des maires de France).
 


C'est le cas à Jallanges où à l'ouverture de la mairie, le maire et deux de ses élus ont mis en berne le drapeau tricolore. A travers ce geste symbolique, toutes leurs pensées étaient adressées au maire de Signes. 

Le pire, c'est que cela aurait pu être facilement évité


Pour Gilbert Valentin, maire de Jallanges, "c'est vraiment un drame mais le pire c'est que cela aurait pu être facilement évité si ces jeunes gens n'avaient pas voulu déverser leur cargaison dans des endroits interdits".

Un adjoint de Jallanges victime d'une agression 


A Jallanges, comme dans le Var, des actes d'incivilité sont déjà venus perturber la quiétude du village. Fleurs arrachées, tables de pique-nique vandalisées. Au printemps dernier, le deuxième adjoint au maire a même été molesté et menacé par une bande de jeunes sur une aire de jeux communale. 

Le lundi 6 mai, l'adjoint au maire constate que des jeunes ont pénétré sur un terrain communale avec leur voiture. Il leur demande de quitter les lieux.

"Un jeune est venu à ma rencontre", témoigne Thierry Minet. "Il n'a pas été correcte et le deuxième qui est arrivé n'a pas du tout été correcte". 

Ils ont commencé à entrer dans la mairie avec la matraque, des couteaux


Pensant l'incident clos, l'adjoint regagne la mairie. Mais les jeunes reviennent avec cette fois un ton et des gestes plus menaçants. "Ils ont commencé à entrer dans la mairie avec la matraque, des couteaux. Ils n'en voulaient pas à monsieur le maire. Ils n'en voulaient qu'à moi" raconte l'adjoint qui se réfugie dans la mairie.

Le maire a alors appelé la gendarmerie et les a mis en fuite. 
 
Reportage de Fabienne Acosta, Tiphane Pfeiffer et Amel Touati
Intervenants :
  • Gilbert Valentin, maire de Jallanges
  • Thierry Minet, 2ème adjoint au maire

Sur le même sujet

Les + Lus