• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Le coup de gueule de Vincent Munier, célèbre photographe animalier, contre le massacre des lynx

© Capture vidéo Vincent Munier
© Capture vidéo Vincent Munier

VIDÉO. Dans une magnifique vidéo intitulée "Le silence des bêtes", Vincent Munier, célèbre photographe animalier, lance un coup de gueule poétique contre le massacre des lynx, encore présents dans le Jura. "Pour combien de temps ?" s'interroge-t-il. 

Par Sarah Rebouh

Dans une vidéo de 4 minutes, Vincent Munier, photographe originaire d'Épinal et réputé pour ses clichés animaliers d'une beauté poignante, fait voir au monde la splendeur silencieuse de la nature dans une vidéo qui dénonce le braconnage des lynx.

Cette dernière a été partagée sur la page Facebook de Vincent Munier a été partagée plus de 3 400 fois. Les images montrent deux d'entre eux, dans leur milieu naturel, vacant à leurs occupations d'animal sauvage et libre.

"Lynx mâle criblé de 120 plombs de chasse"


Le ton de la vidéo se veut plus grave, lorsqu'un coup de feu s'immisce dans la bande son et que l'on comprend que l'un des animaux en question a été tué par des chasseurs. "Lynx mâle criblé de 120 plombs de chasse" peut-on lire sur l'un des plans de la vidéo.

"Le lynx boréal est protégé en France et en Europe. Pourtant, chaque année le braconnage blesse, affaiblit et tue des animaux qui peinent à recoloniser leurs anciens territoires. La population des Vosges vient de s'éteindre à nouveau. Une centaine de lynx subsiste dans le Jura. Pour combien de temps ?" s'interroge et dénonce le photographe. 

Découvrez la magnifique vidéo de Vincent Munier et Marie Amiguet  :
Vincent Munier est le premier photographe à avoir reçu trois fois le Eric Hosking Award du BBC Wildlife Wildlife Photographer of the Year 3. Il a notamment été connu du grand public pour son ouvrage Blanc nature, paru en 2006.

A lire aussi

Sur le même sujet

Hausse des carburants : un chèque transport va-t-il voir le jour en Bourgogne-Franche-Comté ?

Les + Lus