Covid-19 : l’Agence Régionale de Santé conseille de « maintenir un haut niveau de vigilance pour freiner l’épidémie »

En Bourgogne-Franche-Comté, plus de 5200 morts sont à déplorer depuis le début de l’épidémie. Face à la propagation des variants, l’ARS en appelle à une « discipline individuelle et collective ».

© Clémentine Vergnaud/MAXPPP

Si près de 80 000 personnes ont été vaccinées dans la région, la Bourgogne-Franche-Comté reste extrêmement touchée par l’épidémie de covid-19. Depuis les premiers cas en 2020, plus de 5200 décès dans des établissements de santé et médico-sociaux ont été recensés par l’ARS.

Des variants britanniques et sud-africains dans la région

D’autant qu’« il faut désormais tenir compte de la diffusion des variants identifiés en Angleterre, en Afrique du Sud, au Brésil », alerte l’ARS. Ces variations du virus sont présentes dans la région, comme le confirment les CHU de Besançon et de Dijon grâce à leur système de détection. Ainsi, l’ARS compte « 11 cas confirmés dans la région ; 8 cas de variant dit ‘britannique’ (en Côte-d’Or, dans le Doubs et le Jura) ; 3 cas de variant dit 'sud-africain', en Saône-et-Loire. »

L’expérience des pays voisins faisant état de la contagiosité accrue de ces variants fait craindre une forte recrudescence de l’épidémie, difficilement soutenable par les hôpitaux de la région qui font face à un niveau d’hospitalisations très élevé depuis plusieurs mois (autour de 1 800 patients pris en charge pour des formes graves de la COVID-19).

L'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté

Face à cette situation, l’ARS incite les habitants de la région à la plus grande discipline et réitère ses messages de prévention : 

« - Se faire tester au moindre symptôme évocateur de la Covid-19, ou en cas de contact à risque. Ce test doit être réalisé par PCR au retour d’un voyage à l’étranger ou en cas de contact à risque avec une personne revenant d’un voyage à l’étranger ;

- S’isoler scrupuleusement dans l’attente des résultats du test.

- Mettre en œuvre les gestes barrières en toutes circonstances. »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société