Covid-19 : la Nièvre suspend la prise de nouveaux rendez-vous de vaccination

Face à l'afflux de personnes souhaitant se faire vacciner, le département de la Nièvre décide de stopper la prise de rendez-vous. Une décision similaire avait déjà prise plus tôt dans la semaine, dans un autre département de Bourgogne.

Après la Saône-et-Loire, c'est la Nièvre qui suspend la prise de nouveaux rendez-vous dans ses centres de vaccination.
Après la Saône-et-Loire, c'est la Nièvre qui suspend la prise de nouveaux rendez-vous dans ses centres de vaccination. © Felix Kästle/dpa/picture-alliance/Newscom/MaxPPP

Ce vendredi 22 janvier, la Préfecture de la Nièvre a annoncé suspendre la prise de nouveaux rendez-vous de vaccination contre le Covid-19.

Depuis le lancement de la campagne de vaccination, l'affluence ne faiblit pas dans les onze centres de vaccination du département. Au jeudi 21 janvier,  4888 personnes, soit 2,3 % des nivernais, ont reçu une première injection du vaccin, annonce la Préfecture. 

Afin de garantir à chaque personne inscrite l’injection des deux doses prescrites, il a été décidé de suspendre la prise de nouveaux rendez-vous. La Préfecture précise néanmoins que de nouveaux créneaux seront ouverts " dès que possible ". 

La même décision en Saône-et-Loire

Ce mercredi 20 janvier déjà, la Préfecture de Saône-et-Loire prenait la même décision de suspendre la prise de rendez-vous. Dans un communiqué, la Préfecture précisait : "À ce jour, 12 566 personnes ont pris rendez-vous pour se faire vacciner (...). Les plannings sont intégralement réservés jusqu’au 15 mars 2021 dans les dix centres de vaccination du département."

À ce jour, la Bourgogne-Franche-Comté reste la région de France où l'on vaccine le plus. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins