Crémants : premières vendanges dans le nouveau vignoble de Talant

Publié le Mis à jour le
Écrit par F.L.

C'est une parcelle plantée en 2017 qui est vendangée sur les hauteurs de Talant, près de Dijon, lundi 17 août. 2 hectares et demi de Chardonnay, pour en faire du Crémant de Bourgogne.

Depuis ce matin, une vingtaine de vendangeurs travaillent sur la parcelle située juste en-dessous de l'église de Talant. C'est une jeune parcelle, récemment plantée (2017), qui permet de renouer avec l'Histoire. Cette parcelle s'inscrit dans le projet de renouveau d'un vignoble lié au classement des climats de Bourgogne au patrimoine mondial de l'Unesco

Une nouvelle vigne, sur un site chargé d'histoire

Philippe Chautard, gérant et propriétaire de la maison Louis Picamelot à Rully (Côte Chalonnaise) explique à France 3 Bourgogne: "L'idée a germé en 2012, avec l'ancien maire de Talant, Gilbert Menut. On a remis à jour des terroirs oubliés des Ducs de Bourgogne, sur des terres vierges de tout. Nous avons recréé un clos qui avait quasiment disparu, on revoit les anciens murs, il fait 2,3ha. Le clos pourrait s'appeler 'Le Clos Sous le Château'."

Cépage 100% Chardonnay

Concernant la plantation de vigne, Philippe Chautard, décrit la parcelle : "on y a mis de la vigne mère, avec une grande variété de plants de Chardonnay. Lors de la taille d'hiver, le pépiniériste, qui nous a fourni cette vigne, pourra récupérer les bois pour refaire des plants pour d'autres viticulteurs bourguignons."
C'est intéressant car on est au sommet de la hiérarchie qualitative, ce sont des plants parfaitement saints, exempts de toute maladie, sur une terre qui est vierge de tout. C'aurait été dommage de ne pas profiter de ce lieu,[...] pour apporter un matériel végétal supplémentaire, à disposition."


La vendange va permettre d'élaborer du Crémant de Bourgogne, avec d'autres parcelles de la maison Picamelot situées à Beaune, Haute-Côte de Beaune et en Côte Chalonnaise.
Philippe Chautard précise que cette vendange est destinée à "une cuvée 2021, on pourra déguster les bouteilles en 2023."
Concernant la parcelle de Talant, ce dernier précise : "Pour une jeune vigne comme celle-ci, on ne s'attend pas à un rendement important, elle a souffert de la sécheresse. On pourra faire environ du 20 hectolitres à l'hectare".
Interview de Philippe Chautard, gérant et propriétaire de la maison Louis Picamelot, par Rodolphe Augier, sur la parcelle de Talant
Vendanges à Talant : une parcelle dans un projet de renouveau du vignoble
 

Question rituelle : comment se présentent les vendanges ?

Philippe Chautard répond dans un sourire : "alors le raisin, il est comme nous, il a très chaud, il manque de jus ! On a eu quelques petites pluies, mais pas suffisemment [...] on aura de très belles qualités"

Interview de Philippe Chautard, gérant et propriétaire de la maison Louis Picamelot, par Rodolphe Augier
Vendanges à Talant : comment se présentent les vendanges ?

Quelques images de la vendange, par Rodolphe Augier
Premières vendanges dans le nouveau vignoble de Talant