Décembre n'a jamais été aussi ensoleillé à Besançon

© Denis Colle
© Denis Colle

Avec 110 heures d'ensoleillement, soit deux fois plus que les moyennes habituelles, les météorologues parlent d'un record absolu. 

Par Adrien Gavazzi

Ca ne vous aura pas échappé : la grisaille habituelle de décembre a fait place cette année à de belles journées de soleil. A Besançon, avec 110 heures d'ensoleillement, contre 53 habituellement, les météorologues parlent même d'un record absolu.

« C'est énorme, s'exclame Michel Rousset, de Météo-France. L'explication tient aux conditions anticycloniques qui se sont maintenues sur de très nombreuses journées. » Un record d'ensoleillement a également été battu à Luxeuil, en Haute-Saône, avec 116 heures et 44 minutes (ancien record : 110 heures et 24 minutes en décembre 2013).

Le mois de décembre vient conclure un deuxième semestre 2016 très sec, et pas seulement en Franche-Comté. Sur toute la France, on n'a jamais vu si peu d'eau en décembre depuis 60 ans. Selon Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo-France, le déficit moyen de précipitations « dépasse les 70 % sur de très nombreuses villes, et dans beaucoup d'endroits, plus de 90 % »

Des températures de saison


Côté températures en revanche, on reste dans les moyennes saisonnières à Besançon, situées entre 3 et 9 degrés. Décembre avait pourtant commencé par une décade particulièrement froide : à Dole, les températures étaient inférieures de 3 degrés aux normales de saison, du jamais vu depuis une dizaine d'années.

Un changement de temps est prévu pour la semaine prochaine, avec des chutes de neige sur la Franche-Comté. Après avoir passé décembre au sec, préparez-vous à ressortir les parapluies en 2017 ! 

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus