La députée de la Nièvre Perrine Goulet quitte le groupe En Marche à l'Assemblée

Perrine Goulet a annoncé lundi 7 septembre qu'elle rejoignait le groupe Modem à l'Assemblée nationale. 
Perrine Goulet dans les couloirs de l'Assemblée nationale, en juin 2019.
Perrine Goulet dans les couloirs de l'Assemblée nationale, en juin 2019. © Vincent Isore / MAXPPP
La députée de la première circonscription de la Nièvre, Perrine Goulet, quitte le groupe La République en Marche à l'Assemblée nationale. L'élue a annoncé lundi 7 septembre qu'elle rejoignait le groupe Modem et apparentés.

"Vous m'avez élue pour soutenir et mettre en œuvre un programme proposé par le président de la République […] Cette rentrée est pour moi le moment d'évoluer pour toujours mieux vous représenter, et répondre aux nouveaux défis qui s'ouvrent à nous", explique la députée dans une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux.

"J'ai choisi de changer de groupe à l'Assemblée nationale pour rejoindre un groupe composé d'élus démocrates de plusieurs sensibilités du centre. Et retrouver les promesses de campagne initiales de 2017. Une dynamique d'élargissement, un rassemblement des énergies et une meilleure prise en compte des territoires."
 

En effet, je ne peux que constater que nous avons parfois fait preuve de manque d'explications dans nos réformes, que les territoires ne sont pas assez écoutés et que trop de décisions sont prises de Paris en tenant compte de l'expérience des métropoles mais pas de nos campagnes.

Perrine Goulet, députée



"L'objectif de ce groupe, qui s'inscrit dans la majorité présidentielle, est d'être écouté et de contribuer plus fortement au débat politique. Car il nous faut après cette crise plus que jamais prendre en compte la fracture territoriale et investir sur notre jeunesse. Nous devons l'écouter et faire évoluer notre modèle économique pour le rendre plus vertueux pour les hommes et la planète", ajoute-t-elle.

Perrine Goulet n'est pas la seule à avoir fait ce choix en cette rentrée. Les députés Christophe Blanchet (Calvados) et Blandine Brocard (Rhône), membres jusqu'ici du groupe La République en Marche à l'Assemblée, ont également annoncé lundi rejoindre le groupe Modem.

Il y a quelques mois, la députée de Côte-d'Or Yolaine de Courson avait également fait le choix de quitter le groupe majoritaire à l'Assemblée. Fin mai, elle avait rejoint un groupe nouvellement formé baptisé "Écologie Démocratie Solidarité".
 
La vidéo diffusée par la députée
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique la république en marche élections législatives élections