Il y a 72 ans, le 11 septembre 1944 la ville de Dijon était libérée du joug Allemand. En ce dimanche 11 septembre 2016, diverses cérémonies sont inscrites au programme de commémoration. 

Le 72ème anniversaire de la libération de la ville de Dijon a donné lieu à une cérémonie commémorative dimanche matin 11 septembre 2016 au jardin Darcy en présence des autorités et des groupements d’anciens combattants 

Une lecture a été faite de l’ordre du jour n° 3 du maréchal de Lattre de Tassigny et de la dernière citation du capitaine Georges Guynemer.

La libération de la Côte d'Or par l'Armée Française du Général de Lattre de Tassigny (Pdf)

Accompagnés des enfants du "conseil municipal d’enfants" les autorités et les représentants des groupements d’anciens combattants ont déposé une gerbe de fleurs. Après la sonnerie au morts et minute de silence, la Marseillaise a été jouée par l'harmonie municipale et reprise "a capella" par les enfants des écoles élémentaires Eiffel, Monts de Vignes et Trémouille, et l’assemblée. La Marseillaise a également été interprétée en langage des signes par les élèves de la classe spécialisée pour enfants malentendants de l’école Eiffel.

Quelques images de la cérémonie pour le 72e anniversaire de la Libération de la ville de Dijon, le 11 septembre 2016 au jardin Darcy. ©France 3 Bourgogne

Des élèves ont lu des messages sur le thème de la devise républicaine « Liberté, Égalité, Fraternité »  :

  • une phrase lue par un élève de Trémouille sur la Liberté
  • une phrase lue par un élève de Monts de Vignes sur l’Égalité
  • une phrase en langue des signes par un élève malentendant d’Eiffel avec un élève interprète sur la Fraternité

La cérémonie s'est terminée par un lâcher de ballons bleus blancs et rouges.

Depuis la place Darcy, les porte-drapeaux précédés des musiciens de l’harmonie municipale ont rejoint la place de la Libération.

Une gerbe de fleurs a été déposée à la plaque commémorative des agents communaux morts pour la France de 1939 à 1945 en présence des autorités. Sonnerie aux morts par deux clairons de l’harmonie municipale avec garde d’honneur par deux sapeurs-pompiers. 

Un vin d'honneur a enfin été servi dans la Salle des États aux personnalités civiles et militaires, aux groupements d’anciens combattants, déportés, résistants et victimes de guerre, et le maire a prononcé un discours et remis une distinction à Marcel Harbelot, ancien combattant ayant participé à la libération de Dijon.

Source: Ville de Dijon