• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Une dizaine de chasseurs pris en flagrant délit de braconnage

Un chasseur (image d'illustration)
Un chasseur (image d'illustration)

Alors que la chasse est fermée, 17 chasseurs ont été surpris en train de tuer du gibier sur une propriété privée à Entrains-sur-Nohain, dans la Nièvre. Ils devront comparaître devant la justice.
 

Par B.L.

Les 17 chasseurs ont été pris la main dans le sac par des agents de l’ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) samedi 9 mars 2019.
Une cinquantaine de canards sauvages colvert, de perdrix et de faisans tués ont été saisis.

Il s’agit de tireurs expérimentés, qui habitent presque tous dans l’Yonne. Seuls deux d’entre eux résident dans la Nièvre. "En général, les chasseurs respectent la période d’ouverture et de fermeture de la chasse. Là, la chasse était fermée depuis plus d’un mois pour les gibiers concernés. C’est ce qui nous a surpris", dit un des agents de l’ONCFS.
 
La mission de police est au cœur du métier des agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)
La mission de police est au cœur du métier des agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS)


Des gendarmes sont intervenus pour interpeller les contrevenants.
Les chasseurs, se voyant repérés, avaient dissimulé les animaux dans une ferme voisine, où les gendarmes ont aussi saisi plusieurs fusils de chasse.

Les braconniers devront répondre de leurs actes devant le tribunal correctionnel de Nevers. Ils sont passibles de 4 ans d’emprisonnement et de 60 000 euros d’amende.
 

Le reportage de Baziz Djaouti, Claude Heudes et Philippe Sabatier avec :
-Guillaume Saingery, Office national de la chasse et de la faune sauvage de l'Yonne
-Régis Depeige, Fédération des chasseurs de l'Yonne, commission petit gibier
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les recherches de l'INRA à Chaux-des-Prés (39)

Les + Lus

Les + Partagés