• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Doubs : Il est le seul agriculteur à produire du lait de soja en France

© David Beudet
© David Beudet

David Beudet, agriculteur céréalier à Rigney, dans le Doubs, n'hésite pas à innover et diversifier ses activités. Il est le seul agriculteur en France à produire une boisson à partir du soja qu'il cultive.

Par Fatima Larbi

Boisson au soja, huile de chanvre, huile de colza, farine de lentilles, de maïs, d’épautre, de seigle, flocons de céréales, son de blé…

C'est un échantillon des produits qu'on peut acheter à la ferme de David Beudet.
David n’a pas hésité à diversifier son activité. Son exploitation compte 185 hectares de cultures céréalières, dont une partie est transformée sur place, sous la marque Doubs Céréales.
Cet agriculteur céréalier à Rigney, dans le Doubs, a fait le choix d'une agriculture raisonnée et certifiée sans OGM.

Cela fait trois ans que je n’ai pas mis un seul insecticide sur mes plantes.  David Beudet

© Pixabay
© Pixabay
Un jour, Carole, son épouse, achète des yaourts au soja, pour changer un peu. Elle les fait goûter à son mari qui les trouve plutôt bon. L’idée germe alors de transformer le soja cultivé directement à la ferme, pour en faire une boisson. 
En effet, depuis une loi du Parlement européen de 2017, on ne peut pas parler de "lait" pour le soja. Les produits purement végétaux, sans origine animale, ne peuvent plus être commercialisés ainsi.

Il entreprend donc la production d’une "boisson au soja". Les recettes, il les trouve sur internet, mais pour la machine, il a été obligé d’aller l’acheter en Inde. Il n’en existe pas en France, ni en Europe. On ne peut trouver que des formats pour l’industrie, trop volumineux et trop chers pour David.
© David Beudet
© David Beudet

L'agriculteur doit de se former seul car il n’a trouvé personne en France avec qui apprendre. Après avoir adapté sa machine aux normes françaises, il lance cette nouvelle activité en 2017.

Les graines de soja sont récoltées, triées, puis plongées dans l’eau pendant 24 heures. Une fois gorgées d’eau, elles sont mises dans la machine indienne, avec de l’eau, pour être broyées.  A la fin du processus, cela donne une boisson au soja composée de 90% d’eau, comme le véritable lait.

Les chiffres sont éloquents : au départ, David Beudet fabriquait 50 litres par mois, aujourd’hui il en produit 200 litres.

A ce jour, il serait le seul agriculteur du Grand-Est de la France, et peut-être même du pays, à transformer sur place le soja qu’il cultive à la ferme.

Avec une économie agricole de plus en plus en plus fragile et un climat souvent capricieux, David continue de diversifier son activité. Sa production ne s’arrête pas au soja. Sur son exploitation on trouve des cultures courantes comme le blé, le seigle, l’avoine, le colza, le tournesol. Et aussi d’autres qui le sont moins : le chanvre, l’épeautre, le sarrasin, les lentilles…
© David Beudet
© David Beudet
Des produits agricoles qu’il transforme lui-même, sur place, pour leur donner de la plus-value.
Pour cela, il a acquis un moulin produisant des farines, un autre pour faire de l’huile, une décortiqueuse pour les graines de chanvre et de tournesol ...
Et les idées originales, David n'en manque pas !

Mardi 12 mars 2019, Franck Ménestret et son équipe nous emmène à Rigney, dans le Doubs,  à la rencontre de David Beudet.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

François Hollande accorde un entretien à France 3 Bourgogne

Les + Lus