Miss France 2021 : Anastasia Salvi, la fille qui vient du froid portera les couleurs de la Franche-Comté

Publié le Mis à jour le
Écrit par S.C avec Thierry Chauffour

Elle a 23 ans, elle est originaire de Mouthe, commune du Doubs réputée pour ses températures glaciales. La jeune femme déjà auréolée de la couronne de miss Doubs, gravit une nouvelle marche. Portrait.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
Mise à jour : Mardi 6 octobre, au lendemain de ce reportate, la jeune femme a annoncé qu'elle renonçait au titre de Miss Franche-Comté et donc au concours de Miss France. Elle a publié un message sur son compte Instagram. ► Lire notre article 
 

Chez les Salvi, à Mouthe, on savoure ce lendemain de victoire. Le sourire se lit sur tous les visages. 

 


Dimanche 4 octobre, à Morteau, elles étaient 15 à tenter de décrocher le titre de miss Franche-Comté. Le concours s’est déroulé sans public, diffusé sur YouTube. Anastasia Salvi est devenue miss Franche-Comté 2020, elle succède à Solène Bernardin.
 

 

1,70 m. Anastasia est titulaire d’un Bachelor en création et marketing digital. Elle revient sur ce moment d'élection, elle qui portait déjà la couronne de miss Doubs. “J’avais envie d’y croire. J’étais plutôt sereine et je me suis dit qu’il fallait profiter de ce moment, on ne le vit qu’une fois dans sa vie. Cela a été la surprise totale de recevoir cette écharpe de miss et de représenter la Franche-Comté, ses valeurs, et Mouthe, mon beau village dont je suis fière” explique Anastasia.
 


Les parents de la jeune femme ont tenu pendant plusieurs années le restaurant près de la source du Doubs. Un lieu qui a marqué la jeune femme. “Je pense que je suis authentique, naturelle, et un brin écolo en moi. Pour moi la Franche-Comté est aussi belle, authentique, naturelle, elle n’a pas de chichi” résume Anastasia prête à représenter sa région au concours national de Miss France. La mode, la cuisine du terroir et le biathlon français, bien sûr, sont trois passions qui l’animent. Ajoutez-y le ski alpin, la couture et le géocaching.$$
 


“J’avais envie de terminer mes études, d’être épanouie personnellement avant de me lancer dans ce concours, et que ce soit du plus, pas un objectif à accomplir” explique la nouvelle miss Franche-Comté.
 


Une chance de l’emporter à Paris, samedi 12 décembre ? Cette brune souriante l’envisage, pourquoi pas. “J’y vais pour profiter de l’expérience, j’ai envie d’y croire, de croire que c’est possible. Je suis quelqu’un qui est ambitieuse, rêveuse, et pour l’instant cela m’a porté jusqu’ici. J’y crois. Je vais porter la Franche-Comté, le plus loin possible” résume la jeune fille.

Anastasia Salvi, sait qu’elle est très attendue au tournant. Un titre ferait sensation. La dernière miss comtoise à avoir décroché la couronne de miss France, c’était en 1980 avec l’élection de la montbéliardaise Patricia Barzyk.
 
Miss Franche-Comté : qui est Anastasia Salvi ?
► Reportage T.Chauffour, JL Saintain.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité