Cet article date de plus de 4 ans

L'ancienne secrétaire d'Etat Paulette Guinchard élevée au grade d'Officier de la Légion d'honneur

562 personnes font partie de la promotion civile de Pâques de la Légion d'honneur. Parmi elles, une personnalité politique doubienne: Paulette Guinchard-Kunstler, ancienne secrétaire d'Etat aux personnes âgées aujourd'hui présidente du Conseil de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.
La vice-présidente (PS) de l'Assemblée Paulette Guinchard-Kunstler, préside le 08 mars 2005 à Paris, la séance des questions au gouvernement à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Paulette Guinchard-Kunstler s'est dite "prête à recommencer" à sa sortie de l'hémicycle.
La vice-présidente (PS) de l'Assemblée Paulette Guinchard-Kunstler, préside le 08 mars 2005 à Paris, la séance des questions au gouvernement à l'occasion de la Journée internationale des femmes. Paulette Guinchard-Kunstler s'est dite "prête à recommencer" à sa sortie de l'hémicycle. © ERIC FEFERBERG / AFP
Ancienne adjointe au maire de Besançon puis députée de la deuxième circonscription du Doubs de 1997 à 2007, Paulette Guinchard-Kunstler a été élevée au rang d'Officier de la Légion d'honneur ce dimanche 16 avril.

Qui est Paulette Guinchard-Kunstler ?

Née en 1949 à Reugney près d'Ornans dans le Doubs, Paulette Guinchard rejoint le Parti socialiste de Michel Rocard en 1969. D'abord libraire à Besançon, elle devient infirmière en psychiatrie en établissement spécialisé puis responsable de formation pour les soins aux personnes âgées.

Députée du Doubs et élue au Conseil régionale, cette figure locale du PS s'est fait connaître sur la scène politique nationale en étant nommée secrétaire d'Etat aux personnes âgées auprès d'Elisabeth Guigou dans le gouvernement Jospin. Elle a aussi été vice-présidente de l'Assemblée nationale.

Elle est à l'origine de la création de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA) : en 1999, elle publie le rapport "vieillir en France: enjeux et besoins d'une nouvelle orientation politique en direction des personnes âgées en perte d'autonomie" qui servira de base à l'élaboration du projet de loi créant l'aide personnalisée à l'autonomie.

Paulette Guinchard-Kunstler préside aujourd'hui le Conseil de la caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Elle siège également au Grand Besançon.
Une autre franc-comtoise distinguée : Odile Selb-Bogé
Une autre femme originaire de Franche-Comté a fait partie de cette promotion de Pâques : Odile Selb-Bogé a été elevée au rang de Commandeur.

Aujourd'hui presque centenaire, la présidente d'honneur de l'Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance de Haute-Saône a témoigné pendant des années dans les établissements scolaires.

Elle raconte son engagement dans la Résistance dès 1940 puis son arrestation en 1943 suivie de sa déportation dans un camp de concentration dans le livre « La trajectoire d’une vie combattante » publié en 2015.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique