Arc-et-Senans : un projet pour compléter le cercle de la Saline Royale

Un demi-cercle végétal situé sur la prairie nord pour honorer le projet de "ville idéale" de Ledoux à la Saline royale d'Arc-et-Senans / © La Saline royale
Un demi-cercle végétal situé sur la prairie nord pour honorer le projet de "ville idéale" de Ledoux à la Saline royale d'Arc-et-Senans / © La Saline royale

La Saline Royale d'Arc-et-Senans (Doubs) s'apprête à engager des travaux pour créer le deuxième demi-cercle manquant au projet initialement imaginé par Ledoux. Ce "cercle immense" sera ouvert au public à l'horizon 2021. Une première pour un site classé à l'Unesco.

Par Elise Koutnouyan

La Saline royale aura-t-elle bientôt la forme d'un cercle complet ? La direction de l'ancienne manufacture de sel inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO a lancé un projet d'aménagement paysager baptisé "Cercle immense". Le concept : compléter par un demi-cercle végétal celui déjà existant. "C'est un projet principalement paysager, précise Nicolas Combes, directeur général adjoint de la Saline royale. On ne construit pas de nouveaux bâtiments"

La Saline Royale entend ainsi respecter la volonté de l'architecte Claude Nicolas Ledoux, qui avait imaginé dès 1793 une "ville idéale" en forme de cercle autour de la manufacture. "Ce projet a fait fantasmer des générations d'architectes qui l'ont étudié. Nous allons enfin lui donner vie", s'enthousiasme Nicolas Combes. 
 
La "ville idéale" imaginée par l'architecte Ledoux / © La Saline royale
La "ville idéale" imaginée par l'architecte Ledoux / © La Saline royale

Une première pour un site UNESCO


Le projet de réaménagement s'étale sur près de 15 hectares. Sur les 8 ha de la Saline actuelle, les jardins éphémères seront remplacés par sept jardins permanents. Les allées rayonnantes vont être reconstituées. Sur la prairie nord, une enceinte végétale de 600 m², comprenant 320 arbres et 800 mètres de haies de charmes sera créée pour former le deuxième demi-cercle. Le Festival des jardins sera transféré dans cette partie, également équipée pour accueillir des grands événements.

C'est la première fois qu'un site UNESCO est transformé tout en respectant les critères ayant présidé à son inscription sur la liste du patrimoine mondial. En effet, la "ville idéale" de Ledoux était mentionnée dans les critères d'inscription de l'UNESCO. Ce qui a permis d'initier ce projet tout en respectant le site classé. La Saline royale a travaillé avec le ministère de la Culture, l'inspection générale du patrimoine et le département du Doubs pour établir un cahier des charges des travaux d'aménagement. 
 

Ouverture au public à l'été 2021


Le coût total des travaux est estimé à 2,5 millions d'euros. Le projet sera financé par des partenaires publics (ministère de la Culture, département du Doubs, région Bourgogne-Franche-Comté), des fonds propres ainsi qu'un club de mécènes créé par la Saline royale.

Pour l'heure, 19 équipes paysagistes françaises et européennes ont été retenues à l'issue de l'appel d'offre. Le projet vainqueur sera annoncé fin novembre 2019. Les travaux de terrassement débuteront fin 2020. La prairie nord et les jardins éphémères du Festival devraient ouvrir au public à l'été 2021.

La Saline royale espère augmenter sa fréquentation de + 25% à l'horizon 2024. 120 000 visiteurs visitent chaque année l'ancienne manufacture de sel.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Mouvement social à la SNCF : un passager témoigne

Les + Lus