Affaire de l'anesthésiste Frédéric Péchier : qui est l'expert psychiatre Daniel Zagury ?

L’anesthésiste Frédéric Péchier n’a pas le profil d’un tueur en série. C’est ce qui ressort de la contre-expertise du psychiatre de renom Daniel Zagury. Alors qui est cet expert considéré comme l'un des plus réputés des tribunaux ? Eléments de réponse.

L'expert Daniel Zagury dans son bureau
L'expert Daniel Zagury dans son bureau © Guy Gios / MAXPPP

« L’expert des génies du mal »  comme le titrait le Point en février 2013 ou encore « le psy sans barreaux » selon Libé dans son article de janvier 2020… Daniel Zagury serait de toutes les façons « L’homme qui a vu le mal » (avril 2018 Télérama).

Celui que ses trois enfants ont surnommé "le psychiatre de l'horreur" a vu le jour le 26 juin 1950 à Courbevoie (Hauts-de-Seine) avant de passer une partie de son enfance au Maroc dans la blanche Casablanca. Une enfance douce et ensoleillée qu’il faudra quitter en 1960 pour la grisaille du Val-de-de-Marne.

L'appel de la psychiatrie 

Collégien à Lakanal à Sceaux (Hauts-de-Seine), le jeune Daniel va vite se tourner vers la médecine et mai 68 qui prône la révolution de la psychiatrie va le porter. A l’issue de son internat, Zagury découvre le milieu carcéral et ces hommes et femmes dissimulés derrière l’apparente banalité du mal (auteurs d’infanticides, de crimes psychotiques …). Cette expérience à la Maison d’arrêt de Bois-d’Arcy dans les Yvelines va constituer le point de départ de sa vocation médico-légale. Il est depuis 1987 inscrit sur la liste des psychiatres experts de la cour d’Appel de Paris.

Une bonne expertise n'est pas un bon polar. Elle implique une rigueur dans la démarche et l'abandon d'un certain nombre de préjugés

Daniel Zagury, expert psychiatre

Daniel Zagury est aujourd’hui l’un des experts les plus réputés des tribunaux, voir des plus redoutés aussi. En 30 ans d’exercice, une quinzaine de tueurs en séries vont croiser sa route : de Patrice Alègre à Michel Fourniret en passant par Pierre Chanal ou Guy George. Pour autant, L’homme se refuse à être un « serial expert » et comme il le confiait, un rien agacé, dans un entretien en décembre 2020 au mensuel Vanity Fair « J’ai fait quinze tueurs en série sur cinq mille expertises. Ça fait à peine 0,3 %... ».

Une personnalité controversée

Celui qui porte la moustache depuis la fac de médecine aurait selon certains de ses détracteurs une très haute idée de lui-même et manquerait cruellement de modestie.
Prononcer son nom devant des confrères suscite alternativement admiration, déférence, agacement ou rancœur. On le dit mégalo et polémiste jamais avare d’un bon mot.

Mais c’est surtout un gros bosseur … une seule expertise peut lui prendre jusqu’à cinquante heures de travail. Dans ce même entretien accordé à Vanity Fair il y a quelques mois, son fils Victor, avocat pénaliste, parlait d’un père « tendre, humaniste et optimiste » et d’un « homme traversé par de longs moments d’absence et d’introspection » … l’une de ses deux filles Nelly diplômée des Arts déco et créatrice de bijoux le décrivait comme « doté d’une sensibilité et d’une compréhension des autres quasi paranormale ».

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société affaire anesthésiste besançon psychologie santé portrait