Agression au couteau à Besançon : deux des auteurs présumés sont des militaires dans le Doubs

Dans la nuit de samedi 19 à dimanche 20 septembre, trois personnes ont été blessées par trois individus à Besançon. L'une des victimes a reçu un coup de couteau dans le dos, mais ses jours ne sont pas en danger. 

© Rémy Perrin /AFP
C'est un échange verbal qui a viré au drame. À 00h30 dimanche 20 septembre, trois individus sont invités par l'organisation à descendre du podium des Boucles du don, un événement qui se tenait pendant 24 heures dans le centre-ville de Besançon, place Pasteur, pour sensibiliser le public sur le don d'organes. Le trio chassé du podium s'exécute et descend de la scène mais s'en prend ensuite à trois personnes présentes sur les lieux, selon le récit des faits par la police de Besançon. 


Deux des agresseurs présumés sont militaires

C'est alors une agression très brutale qui surprend les victimes. Les trois hommes descendus du podium frappent les trois personnes qui leur font face et un coup de couteau est même asséné dans le dos de l'une des victimes. Les trois blessés  ont été transportés à l'hôpital mais leurs jours ne sont pas en danger. Deux ont été blessés légèrement au visage et à la main. La troisième victime atteinte au dos a été touchée plus sévèrement mais son état n'inspirait pas d'inquiétude dimanche. 

Les trois agresseurs ont été filmés au moment des faits. Ce qui a conduit rapidement à leur arrestation. Ils sont actuellement en garde à vue à Besançon. Deux des trois agresseurs présumés sont des militaires au 13e régiment du génie de Valdahon dans le Doubs, selon la police. Une enquête a été ouverte. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers