• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Arnaud Gijbels condamné à 25 ans d'emprisonnement pour l'assassinat du Café du Théâtre

Arnaud Gijbels a tué Pascal Legal d'une centaine de coups de couteau en novembre 2011. / © Pascal Sulocha
Arnaud Gijbels a tué Pascal Legal d'une centaine de coups de couteau en novembre 2011. / © Pascal Sulocha

Arnaud Gijbels, 24 ans est reconnu coupable de l'assassinat de Pascal Legal. Marouane Chkarmi est condamné à six mois de prison avec sursis. C'est le verdict prononcé par la cour d'assises du Doubs.

Par Sophie Courageot

La cour et les jurés ont prononcé une peine supérieure aux réquisitions de l'avocat général.
Elisabeth Philiponet avait demandé 22 ans d'emprisonnement pour l'assassin de Pascal Legal.

Arnaud Gijbels, jeune bisontin était jugé depuis lundi par la cour d'assises.

Pourquoi soudain une telle rage de violence ? 

Tout au long du procès, l'accusé a affirmé avoir été drogué et violé un jour d'août 2011 par sa victime. Il serait revenu quelques mois plus tard en novembre pour se venger, et obtenir des excuses.

Les incohérences, les réponses à géométrie variable, la préméditation, l'aspect crapuleux du crime ont rendu délicate la défense d'Arnaud Gijbels.

Sur le banc adverse, plusieurs proches de la victime ont dressé le portrait d'un Pascal Legal, homosexuel mais personne non violente qui détestait tout conflit.  


Une centaine de coups de couteau

Le 14 novembre 2011, le corps de Pascal Legal, 44 ans été retrouvé sans vie à son domicile, au-dessus du Café du Théâtre à Besançon. La victime gérait cet l'établissement "gay-friendly". Et avait des relations sexuelles tarifées avec de jeunes hommes.

L'autopsie a révélé un terrible acharnement. La victime était décédée la veille d'une hémorragie massive. Elle a reçu une centaine de coups de couteau. Le corps retrouvé était nu, et recouvert d'un peignoir.


Marouane Chkarmi autre accusé

Marouane Chkarmi, 34 ans était jugé en même temps qu'Arnaud Gibjels. Il avait présenté le jeune homme à Pascal Legal. ll comparaissait pour proxénétisme aggravé. Il est condamné à 6 mois de prison avec sursis. 

 Marouane Chkarmi et son avocat Me Randall Schwerdorffer / © France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha
Marouane Chkarmi et son avocat Me Randall Schwerdorffer / © France 3 Franche-Comté - Pascal Sulocha


Revivre les temps forts du procès 



Les réactions après le verdict

DMCloud:136951
Dernier jour Procès Café du Théâtre
Reportage : Pascal Schnaebele et Denis Colle

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus