Besançon : incendie d'un bus et des locaux de l'entreprise JPM Précision

Publié le Mis à jour le
Écrit par Toky Nirhy-Lanto
© Bruno Van Wassenhove/France Télévisions

Dans la nuit du 6 au 7 décembre, les pompiers de Besançon sont intervenus deux fois. Ils ont dû éteindre un bus en flammes. Quelques minutes plus tard, ils sont ensuite intervenus dans l'entrepôt de l'entreprise JPM Précision, lui aussi en feu. Une enquête est en cours.

Les pompiers de Besançon sont intervenus deux fois dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 décembre. Un premier incendie s'est produit dans le quartier des Tilleroyes, à Besançon, détruisant un bus stocké dans une entreprise. Le second sinistre a eu lieu quelques mètres plus loin, rue Albert Thomas. Il a complètement détruit l'entrepôt de la société JPM précision, spécialisée dans le bois. 

Un incendie sur un bus

Les pompiers bisontins ont dû sortir une première fois vers 23 heures 45, 12 rue Fresnel. Il s'agit de l'incendie d'un bus stocké depuis deux ans dans la cour d’une entreprise. Lorsque les secours arrivent, le véhicule s'est totalement embrasé. Deux lances à eau sont venues à bout de ce feu.

Un entrepôt totalement détruit

Deuxième intervention, cette fois peu après minuit. Les secours sont intervenus au 12 rue Albert Thomas pour un feu dans un bâtiment de 1000 m2. Il s'agit d'une menuiserie, contenant plusieurs des machines mécaniques et des machines pour travailler le bois. Un incendie suffisamment important au point de détruire totalement cet entrepôt. Les cinq engins déployés, dont deux camions à échelles, sont venus à bout de l'incendie, mais il était trop tard pour sauver le bâtiment. Six employés devront donc être placés en chômage technique. 

L'origine de ces incendies n'est pas encore connue pour le moment. Une enquête est ouverte pour déterminer les circonstances dans lesquelles ces deux événements sont arrivés. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.