Besançon : dans la peau d'une personne handicapée

C'est un moyen radical qu'a trouvé le CCAS de Besançon (Centre communal d'action social),  pour sensibiliser les lycéens de l'agglomération à toutes les formes de handicap. Depuis six ans, il organise des journées de sensibilisation où les élèves sont mis en situation.

Par Elisabeth Braconnier

Maéva et  Kenza ont 16 ans et pour la première fois, elles sont assises dans un fauteuil roulant...
Il ne va leur falloir que quelques minutes pour comprendre leur douleur...
Monter la rampe pour handicapés qui mène à la cantine à la force des bras... Se faire aider pour franchir une marche... Freiner dans une descente...
Une démonstration par la pratique pour que ces jeunes élèves du lycée professionnel Tristan Bernard appréhendent les difficultés quotidiennes d'une personne non valide.

Une vingtaine de journées de sensibilisation par an

Ces expériences de mise en situation,  le CCAS de Besançon en organise depuis six ans.
Les ateliers sont d'autant plus marquant pour les élèves qu'ils sont essentiellement encadrés par des personnes en situation de handicap.
Plus de 7000 lycéens de l'agglomération en ont déjà bénéficié.
Leur but : changer le regard des jeunes sur le handicap et favoriser le "mieux vivre ensemble".


Le handicap enseigné aux lycéens
Reportage de Elisabeth Braconnier et Laurent Brocard. Avec Kenza, Maeva, Alicia et Emel (élèves de 1ère) et Florence Batoz (Chargée de mission handicap au CCAS (Centre communal d'action sociale) de Besançon)

 

Sur le même sujet

Le chocolatier dijonnais Sébastien hénon installe sa vitrine de Noël avec RoseBasilic

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne