• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Besançon : la réouverture de la piscine de Chalezeule, un secours face à la canicule

Les jeunes profitent des plongeoirs de la piscine de Chalezeule et de son nouveau bassin. / © France 3 Franche-Comté / Antoine Belhassen
Les jeunes profitent des plongeoirs de la piscine de Chalezeule et de son nouveau bassin. / © France 3 Franche-Comté / Antoine Belhassen

Après plus d'un an de travaux, la piscine de Chalezeule (Doubs) a rouvert ses portes fin juin. Malgré d'importantes modifications et une baisse de la capacité d'accueil, les bassins connaissent déjà un réel succès. Une aubaine face aux grandes chaleurs à venir.

Par Antoine Belhassen

Sur le petit thermomètre au bord des bassins, le mercure grimpe jusqu'à 32 degrés ce mardi après-midi. Ils sont 889 à s'être retrouvés à la piscine de Chalezeule sous cette forte chaleur. "On peut accueillir jusqu'à 1 500 personnes en même temps", explique Laurent Todeschini, adjoint au chef de service piscine et patinoire de Besançon (Doubs).

La capacité d'accueil a légèrement baissé par rapport à l'année dernière. Pour cause, les travaux de rénovation estimés à 5,2 millions d'euros ont considérablement changé le paysage de cette piscine située à une dizaine de kilomètres du centre-ville.

Le bassin de 25 mètres a disparu et a laissé place au "pentaglisse", sorte de toboggans collectifs. Des panneaux solaires se sont installés près du restaurant pour chauffer l'eau des bassins. Et, derrière un nouveau local aux vitres teintées se cachent d'impressionnantes nouvelles machines destinées à l'épuration d'eau : "Le parcours de l'eau est plus court qu'avant ce qui rend notre piscine bien plus écologique que par le passé", explique l'adjoint à la mairie.
 
La piscine de Chalezeule a rouvert dans les temps en pleine période de canicule

L'ouverture sur le fil


Débuté en juin dernier, le chantier aura duré un peu plus d'un an. L'ouverture aurait pû être retardé à plusieurs reprises à cause de mauvaises conditions météorologiques lors des ouvrages. Mais face aux fortes chaleurs, la municipalité a maintenu ses délais. A un mois de l'ouverture prévue le 29 juin, le chantier était encore considérable : "Rester dans les temps était un peu tendu pour les entreprises et les services techniques. Ils ont été très sollicités mais il y avait, après-coup, une grande satisfaction."

Derrière une bâche verdatre, à gauche du bassin olympique, quelques ouvriers s'activent encore. Il manque la dernière pièce à la piscine : un "slashpad", une aire de jeu aquatique destinée aux plus petits. La piscine a donc ouvert dans les délais mais les derniers détails sont encore à peaufiner. D'autant plus qu'une deuxième phase de travaux débutera en septembre, dès la fermeture hivernale prévue le 1er du mois. Un nouveau revêtement en résine doit être posé dans tous les bassins.

Un nouveau point d'eau aux airs salvateurs


Les fidèles de Chalezeule renouent avec leur piscine : "Ils retrouvent leur cadre, ils sont ravis. Mais certains ne comprennent pas la disparition du bassin de 25 mètres", constate Laurent Todeschini. Avec ou sans le petit bassin, la piscine de Chalezeule rouvre au moment idéal. En un peu moins d'un mois, l'infrastructure a déjà accueilli 15 000 personnes. 35 000 autres sont attendues d'ici la fin de la saison.

L'année dernière, beaucoup de baigneurs bisontins ont déploré le manque de Chalezeule. "Pendant son absence, nous devions aller dans les lacs, le déplacement était beaucoup plus long. C'est un réel plaisir de retrouver cette piscine", se réjouit Eveline, une habituée des lieux qui compte profiter du nouveau cadre tout l'été.
 
Le bassin olympique rencontre toujours autant de succès. / © France 3 Franche-Comté / Antoine Belhassen
Le bassin olympique rencontre toujours autant de succès. / © France 3 Franche-Comté / Antoine Belhassen

 

Sur le même sujet

Stéphane Jobard s'exprime à l'issue du match

Les + Lus