• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Ces Franc-comtoises qui ont milité pour les droits des femmes

Des Franc-comtoises engagées pour l'égalité des droits
Des Franc-comtoises engagées pour l'égalité des droits

Emilie Mottet, Victoria Mottet, Marie Phisalix, Marguerite Syamour, Gabrielle Petit, Jenny d'Héricourt, Madeleine Vionnet et la Bourguignonne Colette ont agi pour l'égalité de leurs droits. Le collectif des droits des femmes organise une série de manifestations jusqu'au 16 mars.

 

Par Isabelle Brunnarius

Conférences-débats, spectacle, visites, expositions.. Le collectif des droits des femmes est particulièrement actif cette année pour rappeler que l'égalité des droits entre les femmes et les hommes est loin d'être acquise. A l'occasion de la journée naturelle des droits des femmes du 8 mars, plusieurs associations ont préparé ensemble une série d'événements. Vous retrouvez tout le programme sur la page facebook du centre d'information des droits des femmes et des familles du Doubs.

Epicentre de ces quinze jours d'événements, les expositions de la galerie de l'Ancienne Poste au centre ville de Besançon. 
Le CICS, Centre d'Information et de Consultation sur la Sexualité, et Récidev, un réseau associatif  pour plus de solidarité internationale, ont eu l'idée de monter une exposition originale pour mieux connaître la vie de femmes ayant des attaches en Bourgogne Franche-Comté et ayant, chacune à leur façon, agi pour la reconnaissance de l'égalité des droits des femmes. 

Qui connait la vie d'Emilie Mottet ? Cette Belfortaine, née en 1888 est une des figures du mouvement féministe.  Gabrielle Petit a fait de la prison pour avoir défendu le pacifisme, elle a milité auprés des ouvriers textiles et à la fin de sa vie, à 85 ans, elle a pu voter en 1945 pour la première fois. 
Marguerite Syamour militait aussi pour la paix. Cette sculptrice jurassienne, a fondé la ligue internationale pour le désarmement général. 

Toutes ces "femmes culottées en Franche-Comté" sont à découvrir juqu'au 9 mars à la galerie de l'Ancienne Poste. Le jeudi 7 mars à 14h30, l'historienne Eveline Toillon propose une conférence au Kursaal sur "la destinée des femmes franc-comtoises dans l'histoire". L'historienne a publié aux Editions Sutton un ouvrage sur le parcours de 50 femmes de Franche-Comté. Lors de cette conférence, Eveline Toillon parlera de 13 d'entre elles. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus