La chanteuse bisontine Ecco rentre en studio

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Jeannin
Ecco aura joué pour la première fois ses nouvelles compositions, en première partie du concert de Nolwenn Leroy, ce samedi 6 octobre à Pontarlier. The Voice, c'est bel et bien de l'histoire ancienne.
Ecco aura joué pour la première fois ses nouvelles compositions, en première partie du concert de Nolwenn Leroy, ce samedi 6 octobre à Pontarlier. The Voice, c'est bel et bien de l'histoire ancienne. © Laurent Brocard

Ecco, révélée par l'émision "The Voice" en 2017, va enregistrer dans les prochains jours de nouveaux titres dans un studio parisien. Objectif : la sortie d'un premier EP au printemps, avant pourquoi pas l'album. Et, peut-être, d'autres surprises, si le vent la porte. 

2019, mine de rien, est déjà une grosse année. Déjà, dans un premier temps, pour Jade qui a obtenu son bac avec 17 de moyenne, a voté pour la première fois et a commencé à étudier le droit, à Besançon.

Quant à Ecco, c'est pas mal aussi. La demi-finaliste de The Voice vient de signer un contrat phonographique avec Selim Mouhoubi, un producteur parisien qui travaille avec l'auteur-compositeur Corson. De sûr ? Un mini album, un EP, qui va être enregistré dans les semaines qui viennent et devrait sortir au printemps, ou un peu avant.



Et peut-être, si le vent porte l' Ecco un peu plus haut, elle pourra s'atteler à l'enregistrement d'un album. Jointe au téléphone ce jeudi, Jade savoure :

"Je suis super contente d’avoir rencontré une équipe qui veut travailler avec moi et, surtout, sur mes chansons. C'est assez gratifiant finalement, parce que je compose depuis que j’ai 8 ans et là, je me dis que, peut-être, la France entière va écouter certaines de mes compositions..."

" Et puis..ça fait du bien, il faut le dire aussi ! Des années que je fais de la musique, et je vais peut-être pouvoir enfin en faire à "grande échelle". C’est rassurant aussi..je suis moins dans le doute quant à mon avenir dans le monde de la musique."




Si la nouvelle équipe parisienne, qui va travailler avec elle, a déjà composé pour Jenifer ou Chimène Badi, Ecco va également pouvoir enregistrer des titres qu'elle a composé, seule, à Besançon ces derniers mois. Une évolution logique pour cette artiste qui a su être patiente.

La jeune femme, très bien conseillée depuis le début par ses proches, s'est également entourée de Grégory Vajs, un manager qui l'avait repérée il y a deux ans sur le tremplin jurassien "Dole en voix" puis proposée au casting de "The Voice". C'est lui qui a permis la signature avec ce producteur parisien.
 


Ecco devrait très rapidement refaire parler d'elle en musique, en proposant dans les prochaines semaines deux reprises sur les réseaux sociaux, sa relecture du "Voyage, Voyage", de Desireless, un titre qu'elle avait déjà joué à Dole en voix, ainsi que "Le Vent l'emportera", de Noir Désir.

Il y a beaucoup de désirs musicaux en ce moment pour Ecco, donc. De quoi avoir envie, un peu plus encore, de suivre le futur de la jeune chanteuse. D'oublier le passé estampillé "vue à la TV" et se fabriquer un avenir qu'elle mérite doré. 
 









 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.