• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

VIDEO. Châtillon-le-Duc : ce que l'on sait sur le braquage à main armée d'une cargaison d'or dans une société de bijoux

La société de bijoux est implantée en limite de Châtillon-le-Duc / © France 3 Franche-Comté : Stéphanie Bourgeot
La société de bijoux est implantée en limite de Châtillon-le-Duc / © France 3 Franche-Comté : Stéphanie Bourgeot

5 à 6 hommes sont recherchés. Le braquage s'est produit ce vendredi 3 mai vers 5h45 dans la société de bijoux MCGP Losange connue sous le nom de Franck & Person située à Châtillon-le-Duc (Doubs), en bordure de la commune de Miserey-Salines près de Besançon. 

Par Sophie Courageot avec Stéphanie Bourgeot et Florence Petit sur place

 
Châtillon-le-Duc (Doubs) : braquage d'or dans une société de bijoux
Le point sur le braquage survenu vendredi 3 mai 2019. Plusieurs hommes armés et cagoulés se sont introduits dans l'entreprise au petit matin. Plusieurs kilos d'or seraient dans leur butin. Reportage S.Bourgeot et F.Petit


Les braqueurs sont arrivés selon le parquet vers 5h30 dans la société connue sous le nom de Franck & Person. Ils étaient 5 à 6 personnes cagoulées et armées de fusils à pompe et d'armes longues auraient pénetré par une petite porte à l'arrière du bâtiment après le départ de la société de gardiennage et de sécurité. Selon nos informations, les braqueurs ont pris en otage les six salariés présents en les parquant dans un coin de l'entreprise. Une alarme se serait déclenchée.  Tout est allé très vite semble-t-il. Il n'y a pas eu de blessés. 

Les braqueurs se seraient emparés dans des coffres d'une cargaison de 12 à 20 kilos d'or et de 20 kilos de platine selon une de nos sources. La quantité et le type de métaux précieux n'est pas confirmée par le parquet de Besançon.

"On est arrivés au travail, les gendarmes étaient là" confie un salarié que nous avons pu joindre. "J'ai vu un collègue sous le choc... Je pense que ce sont des gens qui connaissaient et étaient bien renseignés sur les lieux, pour moi c'est du grand banditisme" confie cet employé. "On se pose des questions maintenant sur nos conditions de travail, est ce qu'on pourra travailler en toute sécurité ?" s'inquiète le salarié quelques heures après ce braquage.

L'enquête judiciaire a été confiée à la brigade de recherche de la gendarmerie de Besançon et à la section de recherches de la gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté. L'accès à l'entreprise est bloqué. 
 
L'entreprise discrète travaille pour la joaillerie. Elle est implantée à Châtillon-Le-Duc à deux pas de la commune de Miserey-Salines. / © France 3 Franche-Comté : Stéphanie Bourgeot
L'entreprise discrète travaille pour la joaillerie. Elle est implantée à Châtillon-Le-Duc à deux pas de la commune de Miserey-Salines. / © France 3 Franche-Comté : Stéphanie Bourgeot


D'importants moyens ont été déployés dès la nouvelle du braquage sur les routes du Doubs pour retrouver les malfaiteurs. La brigade cynophile a été déployée. Selon nos calculs, si la quantitée s'avère exacte, au cours du jour la valeur du butin pourrait atteindre le million d'euros. Au vu de la gravité des faits, le parquet de Besançon s'est désaisit du dossier. Il est désormais entre les mains de la JIRS de Nancy. Cette juridiction interrégionale spécialisée regroupe des magistrats spécialisés dans la lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière.
 


La société victime de ce braquage fabrique des articles de joaillerie et bijouterie. Elle employait fin 2018 près de 70 salariés. L'usine de bijoux a un projet d'implantation sur la zone économique de Temis à Besançon. Une usine de 7000 m2 et en construction. L'entreprise de bijoux qui travaille pour des grands noms de la place Vendôme, prévoit selon les Echos la création de 150 emplois. Les braqueurs étaient bien renseignés, l'entreprise est très discrète. 

 
© Google maps
© Google maps
 
© Google maps
© Google maps




 

Sur le même sujet

Pour quelques mètres de trop, un restaurant de La Brosse-Montceaux doit 53 000 euros

Les + Lus