Collecte de produits alimentaires et d'hygiène, distribution de nourriture... La solidarité se poursuit à Besançon

Alors que la précarité est forte en cette période de crise liée à la pandémie de Covid-19, la solidarité se poursuit du côté de Besançon, pour venir en aide aux plus démunis. Détails. 

Une distribution alimentaire a lieu chaque jour à 18h pendant le ramadan, à Besançon.
Une distribution alimentaire a lieu chaque jour à 18h pendant le ramadan, à Besançon. © Anthony Capra - France 3 Franche-Comté

La solidarité continue à s'organiser à Besançon alors que le troisième confinement est toujours en cours. La Coordination des Intermittents et Précaires de Franche Comté, qui occupe le Centre National Dramatique de Besançon depuis près de 40 jours, continue à mener des actions en faveur des personnes en précarité. "La mobilisation est forte pour les intermittent(e)s/précaires/étudiant(e)s... afin que leurs droits et leur dignité soient respectés. Pourtant la précarité touche sérieusement certains d'entre eux" expliquent les membres du collectif. 

Du lundi 19 avril au dimanche 2 mai, la CIP FC organise une grande collecte solidaire dans le but de redistribuer des denrées alimentaires et des produits de première nécessité pour venir en aide à ceux dans le besoin, en cette période particulièrement difficile. 

Les denrées alimentaires de type conserves, riz, pâtes, soupe, lait, plats cuisinés, huile, sucre, thé ou encore chocolat sont les bienvenus. Les produits de première nécessité tels que les produits d'hygiène sont également recherchés. Ceux qui le souhaitent peuvent déposer leurs dons au CDN de Besançon, entre le 19 avril et le 2 mai de 9h30 à 18h30. 

© CIP FC

Une distribution alimentaire quotidienne à Témis

Depuis le premier jour du ramadan à Besançon, une distribution de repas a lieu sur le parking de Temis à Besançon, pour les personnes dans le besoin, qu'elles soient croyantes ou non. 

"Pendant le mois du ramadan, les musulmans ont pour mission d'aider les gens qui sont dans le besoin. Par conséquent, il faudrait que tout le monde puisse manger sans problème" nous a expliqué Musa Kurt, secrétaire de l'Amicale franco-turque, qui participe à la distribution en collaboration avec le Centre culturel islamique de Franche-Comté, la mosquée de Fontaine-Ecu, la mosquée de Chateaufarine et le restaurateur O’camion. 

Au total, environ 250 repas sont distribués chaque jour aux plus démunis. "Avec le confinement c'est très difficile. Il y a beaucoup d'étudiants qui ont perdu leur boulot et se retrouvent dans des situations atroces" nous a également confié l'un des bénéficiaires. La distribution a lieu chaque jour à 18h, et doit normalement durer jusqu'au 12 mai.

Un repas chaud est distribué chaque jour à ceux qui sont dans le besoin, à Besançon.
Un repas chaud est distribué chaque jour à ceux qui sont dans le besoin, à Besançon. © Anthony Capra - France 3 Franche-Comté

Distribution de produits d'hygiène

Depuis le mois de février, une association baptisée Les Josettes, et regroupant des étudiants bisontins, distribue un jeudi sur deux des produits de première necessité aux étudiants fragilisés par la crise économique.

"La prochaine redistribution de produits d'hygiène aura lieu jeudi 22 avril de 14 h à 17 h. Nous sommes toujours situé.e.s à côté de l'amphithéâtre Donzelot à l'UFR SLHS (32 rue Mégevand)" précise le collectif sur les réseaux sociaux

Besançon, ville solidaire

Depuis la début de la pandémie, les initiatives solidaires se multiplient à Besançon, dans une ville historiquement marquée à gauche et au tissu associatif solide.

Plusieurs associations, mais aussi des particuliers ou des commerçants, ont à coeur de ne laisser personne sur le carreau, alors que la crise sanitaire laisse peu à peu place à une crise économique et sociale qui s'annonce d'ores et déjà violente, surtout pour les plus fragiles. 

Déjà lors des deux premiers confinements, plusieurs collectes et actions de solidarité avaient eu lieu notamment pour assurer des redistributions aux personnes sans domicile fixe mais aussi pour soutenir les étudiants, touchés de plein fouet depuis maintenant plus d'un an.

Nous vous en parlions dans cet article, par ici

Revoir notre reportage diffusé le 16 novembre 2020 : 

Besançon : En temps de confinement, la solidarité s'organise pour les plus démunis

Interviews de :
Nasser Lam Khannet, Co-organisateur de la collecte,
Néna Haegy, Fondatrice du collectif " Les Bisons Teints",
Clément Gernot, Co-gérant La Canopée.

Reportage d'Aline Bilinski et de Fabienne Lemoing. Montage de Sophie Rethore.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société