Coronavirus Covid-19: des boulangeries obligées de rationner le pain face à des clients qui veulent “20 ou 30 baguettes”

© Jérémy Chevreuil - France 3 Franche-Comté
© Jérémy Chevreuil - France 3 Franche-Comté

A Besançon, plusieurs boulangeries ont limité ce mardi matin le nombre de baguettes par personne. Certains clients tentent d'en acheter plusieurs dizaines à la fois.

Par Jérémy Chevreuil

"C'est l'hystérie", dit une première. "Les gens sont fous, abonde une deuxième. Je ne sais pas si je vais tenir deux semaines comme ça". "Les clients sont limite à se battre pour une place", renchérit la troisième.

Dans toutes les boulangeries de Besançon ou presque, la matinée de ce mardi, avant le confinement méridien, a été très compliquée. Les clients se sont succédé, avec une affluence record. Et parfois des commandes extravagantes.

Dans le quartier de Rivotte, aux Chaprais, rue de Vesoul ou de Dole, les boulangers racontent la même histoire.

"Un client voulait trente baguettes hier soir. Je lui ai dit que ce n'était pas possible, il est parti avec dix et il a envoyé sa femme ensuite", témoigne un boulanger, qui ce matin limite les ventes à cinq baguettes par personne.

"On n'a pas manqué, mais d'ici 16h on n'aura plus de pain, alors qu'on a fait des fournées toute la journée", rapporte une boulangère.

Soupçons de trafics de baguettes

Les restrictions sont même de deux baguettes par personne chez un boulanger de Saint-Ferjeux, qui d'après Nicolas Bodin, adjoint au maire à Besançon et client de ce commerce, soupçonne "un trafic de baguettes".

Plus sûrement que le marché noir, certains clients semblent avoir décidé de remplir leur congélateur et de faire des réserves de pain. Ce qui leur évitera de sortir dans les prochains jours. Les boulangeries, elles, seront toujours ouvertes.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus