Coronavirus Covid-19 : Céleste, 9 ans, rend hommage à ceux qui travaillent

En pleine pandémie de Covid-19, Céleste, élève en CM1 à Besançon, a décidé de rendre hommage aux soignants et aux professionnels qui sont en première ligne. Le tout en vidéo.

Céleste, 9 ans, s'est mise en scène dans un clip pour rendre hommage aux métiers essentiels.
Céleste, 9 ans, s'est mise en scène dans un clip pour rendre hommage aux métiers essentiels. © DR
Céleste Pernin, 9 ans, n'est pas peu fière d'elle : "J'ai eu plein de commentaires. Mon papi et ma mamie m'ont félicitée." La jeune fille fait référence au clip qu'elle a tourné ce samedi 4 avril. Sur les réseaux sociaux, la vidéo cumule déjà plus de 2 000 vues en l'espace de 24 heures.
durée de la vidéo: 03 min 42
Le merci de Céleste 9 ans à tous ceux qui travaillent

"Je voulais rendre hommage à tous ceux qui travaillent en ce moment, notamment mon papa", explique Céleste. Le père de la jeune fille est salarié à l'ADMR, un réseau associatif de services à la personne. 

Une demi-journée de travail

En une matinée à peine, la jeune fille prépare un scénario : "J'ai fabriqué les affiches, on a demandé à des amis de nous prêter des voitures et des camions. Et puis c'était parti." Sur l'air de la chanson À nos héros du quotidien de Soprano, Céleste se met ainsi en scène. Elle enfile une tenue d'aide à domicile (blouse, masque et gants) et brandit la pancarte "Merci". Quelques instants plus tard, changement de lieu et de métier. Céleste devient médecin, puis sapeur-pompier. "Ils sont très importants. J’ai deux voisines qui ont le coronavirus et j’aimerais bien qu’elles guérissent."

La jeune fille ne s'arrête pas là et va jusqu'à endosser le rôle de l'agricultrice : "Mon tonton est agriculteur. Normalement je n'aime pas trop les vaches, mais là je me suis amusée pendant le tournage. Et puis, c'est grâce à lui qu'on a à manger." Facteurs, gendarmes, boulangers, caissières... Personne n'est oublié, tous ont le droit à leur pancarte"Merci". "En fait, c'est un peu grâce à tous ces gens qu'on va s'en sortir. Je voulais leur dire merci à ma manière", résume Céleste.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société solidarité réseaux sociaux musique culture