VIDÉO. Cyclisme : Victoire Berteau championne de France sur route, trois Franc-comtoises dans le Top 10

Longtemps en tête de la course, Jade Wiel (FDJ-Suez), formée à Morteau (Doubs), se classe 3e du championnat de France féminin de cyclisme sur route. Evita Muzic (FDJ-Suez), de Lons-le-Saunier, et Juliette Labous (DSM), de Besançon, finissent respectivement 5e et 8e de l'épreuve.

Ce n'est pas une cycliste Franc-comtoise qui arborera le maillot tricolore en 2023. Et pourtant, il s'en est fallu de peu. Samedi 24 juin, c'est la Nordiste Victoire Berteau (Cofidis), qui, à 22 ans, remporte son 1er championnat de France de cyclisme sur route. Au nez et à la barbe de Jade Wiel (FDJ-Suez), formée à Morteau (Doubs), qui finit à une rageante 3e place. Marie Le Net (FDJ-Suez) complète le podium.

Dans cette course de 99,8 km entre Hazebrouck et Cassel (Nord), c'est pourtant Jade Wiel qui a semblé longtemps la plus forte. Après s'être glissée dans l'échappée gagnante à 30 km de l'arrivée, la cycliste de 23 ans a imprimé le tempo pour toujours garder à distance le groupe de poursuivantes, parmi lequel se trouvaient ses deux coéquipières franc-comtoises, Evita Muzic (FDJ-Suez) et Juliette Labous (DSM), annoncée parmi les favorites.

Lors de la 6e et dernière montée de Cassel, Jade Wiel accélérait à 300m de la ligne pour arracher la gagne. Mais, payant sans doute ses efforts passés, la Mortuacienne d'adoption n'a jamais réussi à faire la différence dans les plus forts pourcentages. Au contraire, Victoire Berteau contre-attaquait pour s'offrir une victoire surprise, mais méritée, devant son public.

"Je suis tombée sur plus forte. Mais je retiens une course magnifique. C'est le plus beau championnat de France que j'ai fait jusqu'à maintenant. Des descentes techniques, des pavés, des belles montées. C'était vraiment un beau circuit avec un public en feu. J'ai eu les frissons".

Jade Wiel (FDJ-Suez),

3e du championnat de France féminin de cyclisme sur route 2023

"Sur le vélo, c'était très stressant. On avait toujours peur que les autres filles reviennent derrière" a analysé Jade Wiel après coup. "J'ai lancé l'attaque finale un peu tôt et je me suis fait surprendre. Je décroche quand même un podium qui vient récompenser ma course".

On retiendra également la course difficile de Juliette Labous, conclue à la 8e place. À 24 ans, la native de Roche-lez-Beaupré, près de Besançon, avait fait de cette édition 2023 un réel objectif.

Mais la leader de la Team BSM, entre soucis techniques et manque de jus, n'a jamais semblé en mesure de l'emporter. "Je suis un peu déçue" a-t-elle livré à nos confrères de l'AFP. "Le coup n'est pas parti à la pédale. Mais je suis vraiment contente pour Victoire, une fille qu'on voit toujours à l'avant dans les courses."