Emploi: la reprise d'activité dans le secteur du bois ça marche

"Un battement de cils ne suffit pas à obtenir un marché" dit Félicita Gala: portrait d'une femme dans un milieu très masculin.
"Un battement de cils ne suffit pas à obtenir un marché" dit Félicita Gala: portrait d'une femme dans un milieu très masculin.

Après avoir dirigé ou conseillé des entreprises dans le secteur tertiaire, Félicita Gala vient de prendre la direction d'une menuiserie qui emploie 25 personnes. Ce n'est pourtant pas une spécialiste des métiers du bois. Mais le résultat est là. Le carnet de commande est rempli un an à l'avance. 

Par Clément Jeannin

C'est un secteur qui peut être source d'emploi. Les métiers du bois et certaines spécialisations peuvent permettre de mener sa barque. C'est ce qui est arrivé à Félicita Gala. Cette entrepreneur s'est spécialisée dans l'agencement intérieur. Un secteur qui n'est pas touché par la concurrence des pays étrangers.
Pour la reprise de cette entreprise de menuiserie, Félicita Gala  a bénéficié du dispositif  " Visa reprise"  de la CCI du Doubs.

Portrait de menuisière
Tous les lundis dans le journal de 19h de France 3 Franche Comté nous allons vous parler d'emploi. Vous donner des pistes de réflexion avec un reportage sur un thème ainsi qu'un invité en studio qui approfondira nos connaissances. Ce lundi, il sera question de l'aide à la reprise d'activité dans le secteur du bois.


Sur le même sujet

Les + Lus