Face au coronavirus Covid-19, les Restos du Cœur s'adaptent

Les Restos du Cœur ont commencé leur campagne d'été le 17 mars. Avec le coronavirus Covid-19, des mesures ont été prises pour assurer la distribution des denrées dans de bonnes conditions.

Par Baptiste Galmiche

"On va pouvoir donner", souffle Bernard Guyon, responsable des Restos du Cœur de Besançon. Avec les restrictions de déplacement mises en place par le gouvernement ces derniers jours, en raison de la crise du coronavirus Covid-19, il a fallu prendre des mesures.
 

Non seulement les activités (cours de cuisine, coiffure, etc.) ont été arrêtées, mais les Restos ont aussi adapté la distribution des denrées alimentaires. Les plus grands centres, à l'image de celui de Besançon-Planoise, sont ouverts deux jours par semaine. Pour les plus petits, comme Maîche, "on ouvre une fois toutes les deux semaines, mais on donne assez de nourriture pour 15 jours."

"Les bénévoles de plus de 70 ans sont invités à rester chez eux", insiste Bernard Guyon, qui ne semble pas inquiet quant à un manque de bonnes volontés à Besançon. "Rien que ce samedi 21 mars au matin, on a eu 22 demandes pour venir nous aider", se réjouit-il, même si la situation n'est pas aussi satisfaisante partout. Il manque notamment des bénévoles qui acceptent de conduire. Du gel hydroalcoolique ainsi que des gants sont mis à disposition. "Il nous manque seulement des masques."
 

Des colis à venir chercher


Autre mesure : "les bénéficiaires ne pénètrent plus à l'intérieur de nos centres. On leur prépare des colis qu'ils viennent récupérer devant" les locaux.
 

À l'extérieur, la distance réglementaire d'un mètre est respectée entre chaque personne et le lavage de mains, avec le gel hydroalcoolique, est systématique.
 

"On ne sait pas ce qu'il en sera dans les semaines à venir"


Mais à cause du Covid-19, les Restos du Cœur ne sont pas autorisés à récupérer les invendus des grandes surfaces (la "ramasse"). "De ce fait, pour l'instant, on manque de légumes verts", souligne Bernard Guyon. 

Les denrées distribuées sont celles collectées les 6, 7 et 8 mars derniers. Au total, 412 tonnes de produits ont été récoltées (195 en Bourgogne et 217 en Franche-Comté). Pour l'heure, cette quantité permet certes de répondre aux besoins des bénéficiaires. "Mais on ne sait pas ce qu'il en sera dans les semaines à venir", conclut-il.

L'an passé, 5 185 familles en Bourgogne et 3 603 en Franche-Comté avaient bénéficié des Restos du Cœur.


► Le site internet permet de faire un don à l'association.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus