Coronavirus Covid-19 : interdiction d'accès aux sentiers, pistes cyclables, forêts... Le point en Franche-Comté

Les balades dans les bois sont désormais interdites dans le Territoire de Belfort.
Les balades dans les bois sont désormais interdites dans le Territoire de Belfort.

L'épidémie engendrée par le coronavirus continue à se propager en France. Les mesures de confinement et de restrictions de déplacement sont renforcés dans de plus en plus de secteurs, comme dans le Territoire de Belfort ou encore à Besançon. Détails.

Par Sarah Rebouh

La préfecture du Territoire de Belfort accentue les restrictions de déplacement de la population. "En dépit de toutes les mesures de confinement édictées, il a été constaté une fréquentation importante et croissante du nombre de personnes présentes sur tous les sentiers pédestres ou cyclables, forêts et parcs et les plages du département (promeneurs, cyclistes, sportifs)" explique-t-elle dans une communication en date du 20 mars.

De ce fait, le préfet a pris la décision d'interdire par arrêté préfectoral du 19 mars 2020 et sur l'ensemble des communes du Territoire de Belfort l'accès aux :

- sentiers pédestres,
- chemins de randonnées
- pistes cyclables
- forêts et parcs
- plages du Malsaucy
- berges de l’étang des Forges.

Cette interdiction s'applique aux piétons, cyclistes et à tous véhicules non-motorisées à compter de ce 20 mars et jusqu'au 31 mars inclus. Toute infraction est passible d'une amende de 135€.

Les professionnels de santé, les agents des services publics, dans le cadre de leurs fonctions, sont exclus du champ d'application de cet arrêté (consulter l'arrêté en intégralité).

D'autres territoires et départements pourraient rapidement suivre cet exemple afin de limiter drastiquement les déplacements et donc les risques de transmission du virus covid-19. 
 

Des interdictions à Besançon également


C'est le cas à Besançon. Dans un communiqué diffusé ce mardi 20 mars par la municipalité, de nouvelles interdictions de circulation sont à prendre en compte, notamment l'interdiction d'accès aux parcs et jardins et aux berges du Doubs.

"A Besançon, plusieurs rassemblements publics ont été remarqués au sein des espaces verts. Comme annoncé précédemment, ces regroupements sont contraires aux instructions données par l’Etat afin de lutter contre la propagation du virus" explique la mairie.

Devant le manque de civisme et l’irresponsabilité de certaines personnes, la Ville de Besançon est contrainte d’annoncer la fermeture des accès aux parcs et jardins et aux berges du Doubs :

Pour rappel, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et sur attestation :

- Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
- Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
- Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
- Se déplacer pour la garde de ses enfants ou aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
- Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement. L’utilisation des jeux en plein air est interdite.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus