• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Festival du livre : échange de mots durs après l'annulation des “mots Doubs”

Les "Mots Doubs" en 2014. / © CG 25
Les "Mots Doubs" en 2014. / © CG 25

L'annulation de l'édition 2016 du festival du livre "Les mots Doubs" fait couler beaucoup d'encre. Le tour des réactions, dans le monde politique et sur la toile.

Par Raoul Advocat

Le festival "Les mots Doubs" attirait chaque année les amoureux du livre, dans le parc de la Gare d'Eau, à Besançon. L'an dernier, 30.000 visiteurs étaient venus, ainsi que 200 auteurs. L'édition 2016 est annulée. 

Officiellement, la manifestation coûtait trop cher : 500 000 euros. Selon Ludovic Fagaut, vice-président du conseil départemental, la réflexion est lancée en vue d'un grand rendez-vous littéraire en 2017. La lecture des internautes est bien différente :


















Pétitions et communiqués


Sur la toile toujours, deux pétitions circulent pour exiger le maintien de la manifestation. Celle qui recueille pour l'instant le plus grand nombre de signatures est à cette adresse.

Enfin, l'opposition au conseil départemental, ne se prive pas de rappeler que le rendez-vous "Les mots Doubs" avait été imaginé par Claude Girard, ancien président de droite du conseil général du Douds. Dans un communiqué, le parti socialiste précise :

"Née à l’initiative de la majorité de Claude Girard, cette manifestation avait grandi et embelli sous la présidence de Claude Jeannerot, illustrant la continuité républicaine intelligente"


Les mots sont aussi durs du côté d'EELV :
 

"Lors des séances de vœux des maires dans leur commune, M. Fagaut, Vice-président culture du Conseil départemental, a répété avec constance que la priorité du conseil départemental du Doubs était les routes (...) La culture ne peut être abandonnée au bord des routes "

Réunion houleuse du conseil municipal


L'annulation du rendez-vous "Les mots Doubs" était bien sûr au programme du conseil municipal de la ville de Besançon, lundi soir. Là aussi, les mots ont été durs pour la majorité de droite du conseil départemental. Extrait des débats :

 

Annulation "les mots Doubs" et ville de Besançon
L'annulation du rendez-vous"Les mots Doubs" fait des vagues. En premier lieu au conseil municipal de Besançon. Intervenants : Ludovic Fagaut, conseiller municipal et vice-président du conseil départemental du Doubs, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. Reportage : S. Bourgeot et S. Poirier.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Chenôve : de nouvelles voitures ont brûlé en ville

Les + Lus