• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

La fin du Café du Théâtre

Les mois passent, le lieu reste fermé avant d'être racheté. Ici, le auvent du Café qui n'a pas résisté à la tempête Joachim de décembre. / © C. Lang
Les mois passent, le lieu reste fermé avant d'être racheté. Ici, le auvent du Café qui n'a pas résisté à la tempête Joachim de décembre. / © C. Lang

Le Café du Théâtre a été mis en vente après le meurtre de Pascal Legal le 14 novembre dernier.

Par C. Dengall

Un auvent sûrement abattu par la tempête Joachim... Une pancarte discrète mais présente " A vendre  "... Et pourtant... L'on dirait que rien a bougé depuis la mort du patron du Café du Théâtre.

A vendre : la pancarte est discrète, mais elle est là, signant la fin de l'histoire du Café du Théâtre, un lieu de convivialité où aimaient se retrouver homosexuels comme hétérosexuels pour prendre un verre ou déjeuner. Un lieu tenu, il y a encore peu de temps, par Pascal Legal.

Voilà plus un mois et 10 jours que le patron du Café du théâtre a succombé à 99 coups de couteau dans son appartement situé au-dessus de l'établissement. Un meurtre qui avait sucité une vive émotion à Besançon.

Nos articles sur le sujet :
Besançon, un homme assassiné 
Besançon : émotion après le meurtre

Meurtre de Besançon : 90 coups de couteau

Besançon rend hommage à Pascal Legal

Meurtre de Pascal Legal : la police sur une piste

Un suspect présenté ce mardi au juge d'instruction
La justice tient l'assassin présumé de P. Legal

Sur le même sujet

Signature du plan Schuman le 18 avril 1951

Les + Lus