• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Grand Besançon : Ginko Voit', bientôt un “BlaBlaCar” de proximité relié à Ginko

Tram, Vélo, bus, covoiturage : les déplacements à Besançon
Tram, Vélo, bus, covoiturage : les déplacements à Besançon

Dès septembre prochain, un service de covoiturage doit être proposé dans le Grand Besançon par Kéolis, la société qui gère le réseau de transport Ginko. L'idée est de pouvoir se déplacer en jonglant d'un transport à un autre en fonction des offres du moment. Le tout, grâce à une application.  

Par Isabelle Brunnarius

Avec son smartphone, l'habitant du Grand Besançon pourra alors entrer un point de départ et une destination et se voir proposer la meilleure solution. covoit, bus, tram en fonction de l'heure. A la différence de BlaBlaCar, le passager ne paiera pas le conducteur. Keolis devrait faire des petits cadeaux aux conducteurs comme des réductions ou des places de cinéma.
Ce nouveau service devrait pouvoir donner plus de souplesse pour se déplacer. Outre l'aspect technique, "pour que cela marche, précise Michel Loyat, vice-président en charge des Transports et de la mobilité, il faut une implication de tous". Il semblerait que, malgré les dysfonctionnements du début de saison, les utilisateurs Ginko soit plus nombreux qu'en octobre 2017 : +5% d'usagers en bus + 10% en Tram. 

Sur le même sujet

Malaise dans la police : "des collègues n'y croient plus"

Les + Lus