Grève à la SNCF : “Il y a de moins en moins de contrôleurs dans les trains” dénonce un chef de bord

Publié le
Écrit par Sophie Courageot .

Les contrôleurs de la SNCF appelés aussi chef de bord sont en grève dans toute la France, ce week-end du 2 au 5 décembre. 60% des TGV annulés sur le réseau. Un contrôleur de Bourgogne-Franche-Comté explique son quotidien et les raisons de la colère.

Le mouvement de grève est parti du Collectif national ASCT (CNA), lancé en septembre sur Facebook en dehors de tout cadre syndical et qui compte aujourd'hui près de 3.000 membres.

Les syndicats (Unsa-Ferroviaire, SUD-Rail, CFDT-Cheminots et FO-Cheminots) ont depuis tous apporté leur appui au mouvement, à l'exception de la CGT-Cheminots. Ils sont 10.000 contrôleurs en France, dont 3.000 travaillent sur les TGV et Intercités. Bertrand Oudet, représentant Sud Rail de contrôleurs à Besançon dans le Doubs est l’un d’entre eux.

Les contrôleurs en grève réclament des augmentations de salaires. Leur mobilisation intervient à la veille du début des négociations annuelles obligatoires (NAO), qui doivent s'engager mercredi prochain au niveau du groupe SNCF. La CGT, SUD-Rail et CFDT ont appelé à une "grève unitaire" ce jour-là.

Agressions, insultes, découcher, travail le week-end pour quel salaire ?

“Il y a de moins en moins de contrôleurs à bord des trains, ce qui complexifie notre métier au quotidien puisque la fraude s’installe tout doucement sur les trains qui ne sont pas accompagnés par des contrôleurs" détaille Bertrand Oudet. “Ce qu’on demande, c’est une vraie reconnaissance de notre métier, une reconnaissance financière et du travail accompli. Il faut savoir que la SNCF a supprimé énormément de postes, tant sur le quai que dans les trains où le conducteur se retrouve seul. On sait qu’avec le climat social, le respect est porté disparu. Il y a des agressions, des insultes en forte progression” ajoute le syndicaliste interviewé par notre journaliste Dominique Malige.

“Les TGV ne peuvent pas pour l’instant rouler sans contrôleur, on regrette que ça se passe déjà au niveau des TER, ça a amené énormément de fraudes et des difficultés” précise Bertrand Oudet. Il justifie la demande d’augmentation salariale pour la difficulté du métier. “Un contrôleur commence au SMIC plus les primes de découcher, week-ends et jours fériés”.

En Bourgogne-Franche-Comté, on compte 500 conducteurs, 350 contrôleurs qui travaillent depuis trois ans en brigade mobile, à plusieurs personnes, précise la SNCF. La fraude a baissé, selon la direction. Et elle cherche à recruter dans la région des contrôleurs comme des conducteurs.

Intégrer les primes aux salaires

"On n'est pas considérés comme des personnels roulants alors qu'on travaille trois weekends par mois et qu'on ne dort pas chez nous dix soirs dans le mois", explique Nicolas Limon, membre du Collectif national ASCT (CNA).

Avec le CNA, il réclame l'intégration de diverses primes au salaire de base afin qu'elles soient prises en compte dans le calcul de la retraite.

La direction de SNCF Voyageurs dit avoir proposé "une augmentation de la prime de travail de 600 euros par an pour tous les chefs de bord", une intégration "partielle" de celle-ci "au salaire fixe en 2024", "l'accélération de la progression de la rémunération" et "le passage à deux chefs de bord par rame pour tous les TGV Inoui d'ici trois ans".

Les prévisions de trafic en France du 2 au 5 décembre

La circulation des trains sera fortement perturbée principalement sur les trains longue distance, avec 4 TGV / INTERCITES sur 10, du vendredi 2 décembre au lundi 5 décembre 2022. Sans contrôleurs, ces trains ne peuvent pas rouler. Les TER peuvent eux depuis trois ans dans toute la France, rouler sans contrôleur systématique à bord.

TRAFIC TGV INOUI ET OUIGO DE VENDREDI A DIMANCHE :

TGV Nord : 1 train sur 2

TGV Est : 1 train sur 3

TGV Atlantique : 1 train sur 4

TGV Sud-Est : 1 train sur 3

OUIGO : 1 train sur 4

Lundi : reprise progressive avec 3 trains sur 4 sur tous les axes



TRAFIC INTERNATIONAL



Eurostar : Normal

Thalys : Normal

TGV Lyria (liaison France-Suisse) : 1 train sur 3

Liaison France - Italie : 1 train sur 3

Liaison France - Allemagne : 1 train sur 2

Liaison France - Espagne : aucune circulation

TRAFIC INTERCITÉS

INTERCITES de jour : 1 train sur 2

INTERCITES de nuit : aucune circulation

Plus d'infos sur le trafic et les modalités pour les voyageur qui avaient acheté un billet sur le site de la SNCF. Tous les voyageurs, que leur train soit maintenu ou annulé, et quel que soit leur billet --TGV Inoui, Ouigo et Intercités-- pourront être remboursés intégralement pour des voyages prévus entre vendredi et lundi, ou échanger leur billet sans frais dans tous les trains où il reste de la place jusqu'au jeudi 8 décembre inclus, selon SNCF Voyageurs.



Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité