Grève SNCF : TGV, TER, quelles perturbations sur le trafic mercredi 7 décembre en Bourgogne-Franche-Comté ?

Publié le
Écrit par Sophie Courageot .

Mercredi 7 décembre, un nouveau mouvement de grève va toucher le transport ferroviaire en France. L’ensemble des personnels de la SNCF sont appelés à cesser le travail par la CGT-Cheminots, SUD-Rail et la CFDT-Cheminots, afin de peser sur les négociations annuelles obligatoires (NAO) sur les salaires.

Une nouvelle grève diront les usagers du train. La SNCF sort d’un conflit du 2 au 5 décembre, avec une grève massive des chefs de bord ou contrôleurs, et l'annulation de 60% des TGV et Intercités le weekend dernier.

Le mouvement de grève de mercredi 7 décembre affectera surtout les TER dans plusieurs régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Occitanie et PACA) et certaines lignes en Ile-de-France (C, D, E et N).

Les prévisions de trafic en Bourgogne-Franche-Comté

La direction régionale de la SNCF en Bourgogne-Franche-Comté annonce des perturbations essentiellement sur les trains qui devaient converger vers Lyon ou partir de Lyon, le mouvement des aiguilleurs s’y annonce particulièrement suivi.

  • TER : trafic légèrement perturbé : 5 circulations 6 en moyenne dans la Région (trains + bus). Quelques perturbations sont à prévoir entre Dijon et Lyon ainsi que Nevers Lyon
  • TGV : Axe Dijon – Paris. Trafic normal
  • TGV : Axe Paris- Lyon.  Certaines circulations TGV pourront également connaitre des annulations en raison d’un mouvement social local des aiguilleurs de SNCF Réseau.

Les clients concernés recevront par mail ou sms l’information en cas d’annulation de leur train. Les voyageurs dont le train est annulé pourront bénéficier d’un remboursement à 100% du prix de leur billet avant le départ, ou d’un échange sans frais dans tous les trains où il reste de la place.  

 ► les prévisions de trafic de la SNCF

Un mouvement de colère sur les salaires dans un contexte d’inflation

L'inflation a atteint 6,2% sur un an en novembre, le groupe public fait face à l'explosion des coûts de l'énergie, tout en se voyant contraint de limiter la hausse du prix des billets. Les syndicats veulent se faire entendre dans ce contexte difficile.

"La SNCF va annoncer, en cette fin d'année, des résultats records", avance SUD-Rail qui appelle à une augmentation substantielle des salaires.

Au premier semestre, la SNCF a annoncé un bénéfice net de 928 millions d'euros, contre une perte de 780 millions sur la même période en 2021.

SUD-Rail demande donc 400 euros brut mensuel en plus pour tous, quand l'Unsa souhaite une hausse de 5% des salaires.

Des grèves à la SNCF pour les fêtes de Noël ?

Le Collectif national ASCT (CNA), qui réunit près de 3.000 contrôleurs sur une page Facebook souhaite la prise en compte des primes des chefs de bord dans le calcul de la retraite et un déroulement de carrière plus rapide et moins "opaque".

Pour l'instant, la direction a proposé une augmentation de la prime travail de 600 euros par an, "ce qui équivaut à environ 40 euros nets mensuels".

Les contrôleurs ne sont pas les seuls à agiter la menace d'une grève en fin d'année. Les aiguilleurs ont déposé un préavis du 15 au 19 décembre, premier week-end des vacances. Les aiguilleurs se plaignent d'un sous-effectif chronique et d'une rémunération trop faible par rapport à leurs responsabilités.

Avec AFP

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité